À propos de Nguyen Ngoc-Rao, fondateur et éditeur du site AsiaFlash.com

Le cirque

Le cirque


Quelle est la plus grande difficulté qu'on a à résoudre en photographie de cirque ?
● La principale difficulté en photographie de cirque réside dans le calcul de l'exposition. L'emploi du flash est presque toujours interdit afin de ne pas effaroucher les bêtes et de ne pas perturber la concentration des acrobates. Deux facteurs faussent de manière considérable la mesure de la lumière qui éclaire le sujet principal :

  • Les vastes zones non éclairées qui entourent le sujet et dont l'importance est d'autant plus grande que l'on se trouve plus éloigné de la scène ou que l'on utilise un focale plus courte, affectent exagérément la cellule de votre posemètre. Si vous effectuez la mesure sur l'ensemble de la scène, il s'ensuivra une surexposition des parties éclairées.

  • La présence dans le champ d'un spot lumineux peut non seulement produire des reflets parasites gênants sur l'image, mais encore entraîner une sous-exposition du sujet principal.


● Il est donc impossible d'indiquer des valeurs d'exposition valables pour toutes les situations. Pour vous assurer de bons résultats, faites des essais, tirez-en les enseignements nécessaires, puis opérez à coup sûr au cours d'une autre représentation.

● D'une façon générale, faites la mesure uniquement sur le sujet principal. Pour cela, ayez recours à la mesure ponctuelle (mesure spot) si votre appareil en est pourvu ; sinon, effectuez un gros plan du sujet à l'aide d'un téléobjectif ou d'un zoom.

● Adaptez à l'objectif un pare-soleil pour éliminer les reflets, qui sont plus que probables.


Quelle vitesse d'obturation doit-on choisir pour saisir les mouvements ?
● Dans la plupart des cirques, l'éclairage qui paraît assez intense à nos yeux est en réalité relativement faible. Sans pouvoir utiliser le flash, on est donc souvent réduit à des vitesses d'obturation trop lentes pour figer l'action.

● Essayez d'avoir la vitesse la plus élevée possible en employant un film rapide et en affichant une très grande ouverture de diaphragme.


Mais si l'ouverture est très grande, la profondeur de champ est très réduite. Comment peut-on alors avoir des images nettes de sujets en mouvement ?
● De nombreux mouvements rapides, tels qu'un saut sur trampolino, peuvent être enregistrés avec netteté malgré une ouverture importante pendant le fraction de seconde où l'artiste atteint le sommet de sa trajectoire, juste avant d'amorcer la descente ; c'est ce qu'on appelle "l'apogée de l'action" ou "le temps mort". Une vitesse de 1/30 s est généralement suffisante pour ce genre de situation. D'autre part, la position des artistes, trapézistes, cavaliers, etc., peut être prévue : il ne reste plus alors qu'à faire une mise au point précise sur un endroit déterminé et à attendre que le sujet s'y présente pour déclencher.

● Mais il n'est pas toujours nécessaire d'avoir des images nettes. Le flou intégral est parfois recherché pour accentuer l'impression de mouvement. Les effets obtenus peuvent être spectaculaires, surtout lorsque des zones de couleur filées par le mouvement s'inscrivent sous forme d'élégantes arabesques.

● Cependant, le flou de filé n'a rien à voir avec le flou de bougé, celui-ci étant toujours détestable. Il est donc prudent d'utiliser un pied photo, préférablement un monopode.


Quel type de film doit-on choisir ?
● La plupart des spectacles sont éclairés par des spots ou projecteurs envoyant de la lumière blanche sur le sujet. Etant donné la température de couleur relativement basse de cette lumière, les films en couleurs type B équilibrés pour la lumière artificielle sont recommandés. Il en est de même en cas d'éclairages composites. Même si les projecteurs sont équipés de disques colorés, le film lumière artificielle assurera un bon rendu des couleurs.

● Cependant, employez un film lumière du jour, type A, si le spectacle est éclairé par des lampes à arc, qui émettent une lumière assez froide.


Quels sont d'autres conseils pour la réussite des photos de cirque ?
● Si possible, assistez une première fois au spectacle avant de procéder aux prises de vues ; cela vous permettra de choisir un angle favorable et de noter les moments les plus spectaculaires et les plus photogéniques. Choisissez un siège placé près d'une travée au deuxième ou troisième rang. Essayez d'inclure des spectateurs sur certaines de vos images. Les numéros équestres gagent à être panoramiqués.

< Précédent Suivant >

Suggestion d'articles pour vous :

Un peu de science éloigne de Dieu, beaucoup de science y ramène (F. Bacon).
L'amour est une fumée faite de la vapeur des soupirs (Shakespeare).
 
Aider autrui revient parfois à assister le tyran dans ses cruautés (proverbe chinois).
Maison ouverte rend voleur l'homme honnête (proverbe espagnol).