À propos de Nguyen Ngoc-Rao, fondateur et éditeur du site AsiaFlash.com

Les foules et les groupes

Les foules et les groupes


Comment photographie-t-on les groupes ?
● Les groupes formels exigent un certain arrangement. Les personnes les plus grandes doivent être à l'arrière-plan, et les plus petites devant. Pour une uniformité totale, demandez aux modèles de s'asseoir de la même manière. Essayez d'éviter les vides trop prononcés. Tous les visages doivent être bien visibles et uniformément éclairés.

● Disposez au premier plan des accessoires qui contribueront à créer une atmosphère et à donner une impression d'unité. Par exemple, si les sujets sont des musiciens, incluez leurs instruments ; s'il s'agit de sportifs, montrez une partie de leur équipement.

● Il est recommandé que tous les sujets regardent dans la même direction, mais pas nécessairement droit dans l'objectif.


De quel équipement doit-on disposer si l'on veut photographier les foules ?
● L'équipement dont on doit disposer dépend du fait qu'on se mêle à la foule ou qu'on s'en tient à l'écart, qu'il s'agisse d'événements sportifs, de fêtes populaires, de manifestations politiques ou syndicales, ou de témoignages ethnologiques.

● En général, les meilleures photos sont réalisées au coeur de la foule. Dans cette hypothèse, le fourre-tout est déconseillé : il gênera vos déplacements et, en cas de mêlée, risque de se détacher ou de se renverser. Le meilleur moyen de transporter votre matériel est donc un bon blouson équipé de nombreuses larges poches avec fermetures éclair.

● Pour travailler dans de bonnes conditions, il est préférable de s'équiper d'un matériel léger et aussi discret que possible. Si vous possédez un appareil reflex, un zoom 35-70 ou 28-80 mm vous permettra de vous sortir de la plupart des situations : vous pourrez réaliser des gros plans ou cadrer la foule.

● Un appareil compact, surtout s'il est fixfocus ou autofocus, convient très bien à la situation. Il a l'avantage d'être léger, silencieux, et de procurer une profondeur de champ intéressante, assurant une bonne netteté à toutes les distances.

● Si vous décidez de travailler en retrait, votre équipement peut évidemment être plus lourd et plus encombrant. Mais il y aura des images que vous ne pourrez pas avoir. Pensez dans ce cas à exploiter les vertus du téléobjectif qui, utilisé à bonne distance, permet par exemple, en raison de l'effet de compression des perspectives qu'il produit, de rendre compacte et homogène une foule en réalité très dispersée. Les longues focales permettent d'éviter la foule et de cerner proprement un sujet éloigné et inaccessible. Il est également intéressant, lors d'une manifestation, de pouvoir isoler un groupe du reste de la foule grâce au téléobjectif.


Comment effectue-t-on les prises de vues dans la foule ?
● Le plus gros problème de la photo dans la foule est celui de la mise au point. Il faut souvent travailler vite, viser au jugé, se contenter d'un réglage assez approximatif. L'une des solutions consiste à employer un objectif semi-grand-angulaire, de 35 mm, qui donne une très importante profondeur de champ. Or il se trouve que la plupart des appareils compacts sont équipés d'objectifs de 38 mm environ.

● Une autre solution est d'utiliser la plus petite ouverture disponible et de caler son objectif sur la distance hyperfocale. Cela est équivalent à disposer d'un objectif fixfocus. Cette technique, qui vous permet de toujours obtenir des photos nettes, est expliquée au Chapitre 2. Rappelons brièvement ici les principes :

  • plus la focale est courte, plus la zone de netteté est importante ;

  • plus on ferme le diaphragme, plus la profondeur de champ augmente ;

  • plus la mise au point se rapproche de la position "infini", plus on dispose d'un champ de netteté important.


● Rappelez-vous que le matériel ne fait pas tout. Comme vous n'êtes pas seul dans la foule, il vous faut apprendre à composer avec elle. Tâchez de prévoir l'imprévu - une main qui se lève alors que vous déclenchez, une tête qui entre inopportunément dans le viseur, une personne qui vous bouscule pendant une pose, etc.

● Pensez à inclure la foule dans vos images. Pour cela, un objectif de courte focale est utile, car non seulement il permet d'éviter de faire la mise au point, mais en plus il évite de prendre trop de recul. La présence de la foule dans le cadre donne plus d'intensité et d'intérêt à la photo. Si vous photographiez un défilé de mode, par exemple, ne photographiez pas que les mannequins ; placez-vous derrière la foule et faites entrer dans l'image mannequins, décor et spectateurs : cela donnera à votre image une autre ambiance. Dans tous les cas, un cadrage large permet de montrer l'importance d'une manifestation.

● Profitez d'un point de vue élevé chaque fois que c'est possible, en cadrant de telle manière que les couleurs et les formes créent des motifs agréables.

● En extérieur, assurez-vous que les visages ne sont pas obscurcis par des ombres et que les yeux ne clignent pas en raison de la lumière du soleil ; un éclairement diffus et uniforme est en général le plus approprié. En intérieur, la lumière du jour nécessitera sans doute l'emploi d'un film 400 ISO ; si vous devez avoir recours à un flash, assurez-vous que tous vos sujets sont à la portée de l'éclair en maintenant le flash aussi haut que possible.

< Précédent Suivant >

Suggestion d'articles pour vous :

L' éducation développe les facultés, mais ne les crée pas (Voltaire).
Quand on est jeune, on aime en fou ; Quand on est vieux, qui aime est fou (proverbe français).
 
Il n'est pas de cuiller qui ne heurte jamais le bord de la marmite (proverbe chinois).
En amour , les mendiants et les rois sont égaux (proverbe indien).