À propos de Nguyen Ngoc-Rao, fondateur et éditeur du site AsiaFlash.com
Nouille de riz aux pâtés impériaux

Crevettes aux tomates

Crevettes aux tomates

Pour 4 personnes. Préparation: 10 min. Cuisson: 35 min.

Crevettes aux tomates : Ingrédients

20 crevettes bouquet décortiquées
1 cuillerée à café de sel
1 cuillerée à café de maïzena
5 cuillerées à soupe de saindoux
1 gros oignon
2 concombres moyens
4 grosses tomates
1 tasse de consommé de poule
2 cuillerées à soupe de sucre
5 brins de persil à feuilles plates

Crevettes aux tomates : Confection

1. Découper chaque crevette en deux dans le sens de la longueur. Saupoudrer les crevettes de 1/2 cuillerée à café de sel et de 1 cuillerée à café de maïzena.
2. Faire fondre dans une poêle à grand feu 2 cuillerées à soupe de saindoux. Faire sauter les crevettes 3 minutes, jusqu'à ce qu'elles deviennent bien roses. Les retirer ensuite et les laisser en attente dans une assiette.
3. Emincer oignon et concombres.
4. Découper les tomates en morceaux.
5. Faire fondre dans la poêle à feu modéré les 3 cuillerées à soupe de saindoux restantes. Faire revenir oignon et concombres 3 minutes. Incorporer les tomates et continuer à faire cuire 5 minutes.
6. Incorporer consommé, sucre et 1/2 cuillerée à café de sel, et laisser mijoter pendant 20 minutes.
7. Ajouter les crevettes et laisser cuire encore 3 minutes.
8. Dresser sur un plat préalablement chauffé, garnir avec le persil et servir chaud.

Crevettes aux tomates : Remarques
1. Si le saindoux ne vous convient pas, diminuez-en la quantité ou remplacez-le par de l'huile d'arachide.
2. Vous pourriez aimer que ce plat ait un goût acidulé. Dans ce cas, ajouter un tamarin râpé ou 1 cuillerée à soupe de vinaigre d'alcool.


< Retour

< Précédent Suivant >

Suggestion d'articles pour vous :

L'activité fait plus de fortunes que la prudence (Vauvenargues).
Le soupir d'une jolie fille s'entend plus loin que le rugissement d'un lion (proverbe arabe).
 
Qui se contente de peu a toutes les qualités voulues (proverbe chinois).
L'ardeur du soleil fait mieux apprécier le plaisir d'être à l'ombre (proverbe indien).