À propos de Nguyen Ngoc-Rao, fondateur et éditeur du site AsiaFlash.com
Nouille de riz aux pâtés impériaux

Calmars aux haricots verts

Calmars aux haricots verts

Pour 4 personnes. Préparation: 15 min. Cuisson: 8 min.

Calmars aux haricots verts : Ingrédients

500 g de blancs de calmars
300 g de haricots verts très fins
1 cuillerée à café de curry
1 cuillerée à soupe de vin blanc
1 grosse gousse d'ail
2 cuillerées à soupe de sauce de soja
2 cuillerées à café de maïzena
3 tranches de gingembre frais

Calmars aux haricots verts : Confection

1. Ouvrir les blancs de calmars. Y faire une série d'incisions diagonales à 3 mm d'intervalle entre elles. Faire une seconde série d'incisions semblables mais perpendiculaires aux premières.
2. Découper les blancs de calmars en carrés de 2 cm de côté.
3. Hacher finement l'ail. Découper le gingembre en allumettes.
4. Faire blanchir les haricots 3 minutes dans de l'eau bouillante. Ils doivent rester quelque peu croquants et conserver leur belle couleur verte.
5. Passer les haricots sous un robinet d'eau froide pour arrêter la cuisson. Les égoutter, puis les découper en tronçons de 3 cm.
6. Dans un ravier, délayer la maïzena avec 1 cuillerée à soupe d'eau froide. Y ajouter vin, sauce de soja et curry. Bien mélanger.
7. Faire chauffer sur feu vif 30 secondes une poêle. Y verser 1 cuillerée à soupe d'huile d'arachide et, en secouant la poêle, laisser chauffer 30 secondes.
8. Ajouter ail et gingembre. Faire revenir 1 minute. Incorporer les calmars. Laisser cuire 3 minutes en remuant.
9. Ajouter les haricots. Laisser cuire 2 minutes tout en remuant.
10. Régler à feu doux. Incorporer le mélange. Tourner 1 minute. Servir immédiatement.

Calmars aux haricots verts : Remarques
1. Ce plat, facile à confectionner, est délicieux et très digestible. On peut le garnir de persil, de coriandre ou de ciboules hachées.
2. Il faut se garder de trop faire cuire les calmars.
3. On peut remplacer les haricots verts par des petits pois.


< Retour

< Précédent Suivant >

Suggestion d'articles pour vous :

L'homme prie pour obtenir le mal, comme il prie pour obtenir le bien. L'homme est toujours trop pressé (Mahomet).
Le temps et non la volonté met fin à l'amour (Publilius Syrus).
 
Les soucis et les préoccupations extérieures ne trouvent pas de place dans un coeur empli de vertu (proverbe chinois).
Ce que poulain prend en jeunesse, il le continue en vieillesse (proverbe français).