À propos de Nguyen Ngoc-Rao, fondateur et éditeur du site AsiaFlash.com

Question n°24 : Dois-je continuer ou arrêter mes études musicales ?

Question : Cela fait six mois que je suis inscrite à une école de musique, où j'étudie la clarinette. Mais j'ai des périodes de doutes et de découragement à cause du peu de progrès que j'ai fait. J'ai maintenant envie de tout arrêter. Que me conseilleriez-vous? (Bernadette L., France. Née le 3 mai 1957, à 09 h 30).
Réponse :

● Si vous connaissez des périodes de doutes et de découragement, cela est parfaitement normal non seulement dans votre apprentissage de la clarinette mais encore dans toute votre vie courante, compte tenu de votre signe Coq. Certes, vous avez voulu progresser trop vite, vous avez négligé, comme on dit, d'apprendre le solfège avant d'attaquer les arpèges. Mais cela aussi est parfaitement inscrit dans votre comportement naturel.

● Par ailleurs, sachez qu'il est dans votre nature profonde de vous entêter et de persévérer. Si par moments le découragement vous gagne, réagissez : vous avez assez de ressources intérieures d'énergie pour aller de l'avant malgré les écrasantes difficultés. Sachez aussi que "le génie est fait d'un pour cent d'inspiration et de quatre-vingt-dix-neuf pour cent de transpiration" (Thomas Edison), et que "toutes choses sont difficiles avant que d'être faciles" (Antoine Galland).

● Continuez donc à faire de la clarinette : finalement, vous vaincrez les difficultés rébarbatives des débuts et récolterez d'immenses satisfactions. Tous mes vœux vous accompagnent !

< Retour

Suggestion d'articles pour vous :

< Précédent Suivant >

Dans ce monde, il n'y a rien d'assuré que la mort et les impôts (B. Franklin).
Le couple heureux qui se reconnaît dans l'amour défie l'univers et le temps. Il se suffit, il réalise l'absolu (Simone de Beauvoir).
 
Celui qui sait vaincre n'entreprend pas la guerre (proverbe chinois).
Mieux vaut glisser du pied que de la langue (proverbe italien).