À propos de Nguyen Ngoc-Rao, fondateur et éditeur du site AsiaFlash.com

Question n°12 : Quel travail choisir ?

Question : Après avoir passé trois ans à élever mon enfant, je voudrais maintenant reprendre une activité professionnelle. On m'offre une place d'aide aux personnes seules. Mais j'ai aussi la possibilité d'ouvrir une boutique, de vendre des vêtements par correspondance, et en plus je suis qualifiée pour donner des cours de beauté. Quelle option me conseilleriez-vous? (Chantal S., née le 30 mars 1968, à 15h25).
Réponse :

Compte tenu de la présence de l'astre Loc Ton dans la Maison V ( vie professionnelle ) de votre thème, on peut dire que toute affaire nouvelle et toute entreprise dont vous êtes la patronne ou gérante — profession libérale ou commerciale — peuvent se révéler très profitables. De toute évidence, cela tombe bien puisque vous envisagez de monter une affaire nouvelle, de faire du commerce, d'être à votre propre compte. Vous serez très favorisée aussi si vous mettez sur pied une entreprise orientée vers l'industrie des loisirs, la restauration, l'hôtellerie, la vente de produits d' alimentation , d'habillement ou de beauté . Il ne peut y avoir aucun doute : les options professionnelles ouvertes se trouvent toutes (sauf l'occupation de personnes seules) dans la catégorie des activités favorisées. Si vous en avez les moyens, n'hésitez pas à ouvrir une boutique de vêtements pour femmes — et accessoirement aussi pour bébés et jeunes enfants. Cette entreprise devrait vous rapporter beaucoup, peut-être pas dans les premiers mois, mais certainement après une période de 6 à 9 mois. Rien ne vous empêche de tenir cette boutique tout en donnant des cours de beauté pour femmes . Ces deux activités ne s'excluent pas, au contraire elles peuvent très bien se compléter, pour votre plus grande satisfaction. Quant à la vente de vêtements par correspondance, il semble qu'elle n'a pas d'avenir pour votre cas. Si vous voulez vous occuper de personnes seules, vous pouvez le faire, mais vous n'aurez ni la satisfaction d'avoir créé quelque chose, ni celle de faire beaucoup d' argent .

< Retour

Suggestion d'articles pour vous :

< Précédent Suivant >

Un véritable ami est le plus grand de tous les biens et celui de tous qu'on songe le moins à acquérir (La Rochefoucauld).
Mon coeur est en repos quand il est auprès de vous : c'est son état naturel, et le seul qui peut lui plaire (Marquise de Sévigné).
 
L'homme ivre s'entretient avec les dieux (proverbe chinois).
Mieux vaut un trot qui dure qu'un galop qui se lasse (proverbe espagnol).