À propos de Nguyen Ngoc-Rao, fondateur et éditeur du site AsiaFlash.com

Le spiritisme

● Le spiritisme, francisation de l'anglais "spirit" (esprit), est une doctrine philosophique qui naquit en 1857 avec la publication du "Livre des esprits" signé par le français Allan Kardec, Hippolyte Léon Denizard Rivail de son nom patronymique. Le spiritisme, doctrine des Esprits, fonde sa croyance sur la possibilité d'une communication entre morts et vivants à l'aide d'un intermédiaire : le médium. Il jette également les bases d'un système qui postule le retour à la vie, la réincarnation. Cela en fait donc une des dernières théories palingénésique du XIXe siècle.

● La communication entre l'esprit de défunts et le monde des vivants est l'objet de multiples croyances qui précèdent Kardec. S'il n'en est pas l'instigateur, c'est LE doctrinaire qui s'efforça d'ériger cette conviction en "religion scientifique". Entendez : un système de pensée qui concilie Dieu, la Science et le Progrès ; question si importante en cette mi-temps du XIXe siècle. C'est donc à tort que l'on réduit le spiritisme à ses pratiques médiumniques.


(*) Source : article original sur Wikipédia - Cet article est sous licence GFDL.

Suggestion d'articles pour vous :

L'orgueil est le dédain de tout ce qui n'est pas soi (Théophraste).
L'amour n'est que le roman du coeur, c'est le plaisir qui en est l'histoire (Beaumarchais).
 
Plus les repentirs sont prompts, plus ils en épargnent d'inutiles (proverbe chinois).
C'est folie de tendre la main à celui qui veut se noyer (proverbe basque).