À propos de Nguyen Ngoc-Rao, fondateur et éditeur du site AsiaFlash.com

Le point de vue critique

Le point de vue critique


Les phénomènes que présente le spiritisme seraient soumis à caution en raison de :

  1. L'hystérie collective : En créant une ambiance propice, le médium génère chez les participants (généralement des gens qui ont vécu un deuil difficile) un état d'hystérie collective. Rapidement, des personnes vont se mettre à "témoigner" spontanément de sensations étonnantes. Le médium peut exacerber ses manifestations en les suggérant. En effet, il a été démontré par les psychologues que les tenants du spiritisme étaient en moyenne plus sensibles à la suggestion qu'un sujet tout-venant.


  2. Le manque de fiabilité du témoignage : Dès le XIXe siècle, des scientifiques ont réalisé des expériences afin de voir si les témoignages relataient de façon exacte et précise les séances spirites. Pour ce faire, ils ont réalisé des fausses séances spirites au moyen de trucages d'illusionnistes, puis ont demandé aux participants de les relater. Ils ont constaté que les personnes racontaient des événements qui ne s'étaient pas produits durant la séance, exagéraient des événements qui s'y étaient bien produits et échouaient à rapporter les indices qui auraient permis de déterminer le type de trucages utilisés. Ce protocole expérimental a été répliqué avec succès par le psychologue anglais Richard Wiseman en 2003.

< Précédent

Suggestion d'articles pour vous :

Il y a autant de faiblesse à fuir la mode qu'à l'affecter (La Bruyère).
En amour, il suffit de plaire par ses qualités aimables et ses agréments, mais en mariage, pour être heureux, il faut s'aimer ou du moins se convenir par ses défauts (Chamfort).
 
Il faut prévoir le danger tant que l'on est en sécurité (proverbe chinois).
Chaque cuisinier loue sa propre soupe (proverbe anglais).