logo AsiaFlash.com Photo de Nguyen Ngoc-Rao
Logo département Astro-Femmes
Inscription Ouvrages recommandés
Image d'un livre ouvert

Éduquer nos enfants à la diversité - sociale, culturelle, ethnique, familiale

Eduquer nos enfants à la diversité - sociale, culturelle, ethnique, familiale
Éduquer nos enfants à la diversité - sociale, culturelle, ethnique, familiale
Michel Vandenbroëck
Éditeur : Erès
Collection : PETITE ENFANCE ET PARENTALITÉ
Genre : SCIENCES HUMAINES
Date de Parution : 21/10/2005

● L'accueil de la diversité (sociale, culturelle, ethnique, familiale) dans les structures de la petite enfance ne doit pas rester un voeu pieux qui teinte d'exotisme bons sentiments et condescendance. A partir d'une vision globale du développement des tout-petits, Michel Vandenbroeck propose, dans cet ouvrage, des orientations pédagogiques concrètes pour construire avec les plus jeunes un monde sans préjugés où chacun peut trouver sa place.

● S'inspirant des littératures belge, française, anglaise et américaine, l'auteur développe des pistes de réflexion pour une pédagogie de la rencontre. Même si elle s'en inspire, celle-ci ne peut être une psychologie du développement appliquée, elle doit être un projet social et éducatif. En effet, les lieux d'accueil collectif (crèches, haltes-garderies), familial (chez une assistante maternelle) et l'école constituent des espaces transitoires entre la famille et la société, où les enfants vont vivre leurs premières expériences sociales. Dès lors, des questions clés sont au coeur des débats : comment faire pour que chaque enfant soit reconnu avec sa famille dans ces lieux publics Comment éduquer les enfants dans la confiance et l'estime de soi ? Comment accompagner ces enfants et leurs familles pouf construire les modalités d'un "vivre-ensemble" ?

< Précédent Suivant >


Citations

La vertu rend l'homme aimable durant sa vie, et mémorable après sa mort (Baltasar Gracian).
L'amour plaît plus que le mariage, par la raison que les romans sont plus amusants que l'histoire (Chamfort).
Le bonheur, c'est la vertu parfaite (proverbe chinois).
Les traits de la médisance et de la calomnie sont acérés par les deux bouts ; ils blessent souvent la main qui les enfonce (proverbe indien).