logo AsiaFlash.com Photo de Nguyen Ngoc-Rao
Logo département Astro-Femmes
Inscription Ouvrages recommandés
Image d'un livre ouvert

Sports, école, société - La différence des sexes, féminin, masculin et activités sportives

Sports, école, société - La différence des sexes, féminin, masculin et activités sportives
Sports, école, société - La différence des sexes, féminin, masculin et activités sportives
Annick Davisse - Catherine Louveau
Éditeur : L'Harmattan
Collection : ESPACES ET TEMPS DU SPORT
Genre : SPORT
Date de Parution : 03/05/2000

● Ce livre met en cause l'opinion parfois entendue sous cette forme : "la femme aujourd'hui fait du sport". Cette opinion serait légitime eu égard à la venue croissante des femmes dans les pratiques physiques et sportives. C'est néanmoins une vision erronée car les femmes demeurent sous-représentées dans le sport, ses pratiques, ses institutions, ses images. Le sport est et demeure le lieu des différences entre les hommes et les femmes : c'est aussi un lieu d'inégalités entre les femmes puisque les femmes des milieux populaires ne s'y inscrivent pas.

● Les auteurs ont pris le parti de montrer ces réalités. Elles montrent comment le masculin et le féminin se construisent et s'expriment dans le sport, univers historiquement masculin. La mise en regard de l'espace social des adultes et de celui de l'école, des enfants et des adolescents, fait apparaître comment les différence sont marquées à la fois par des évolutions et par des permanences. Les analyses proposées - étayées sur des données actualisées - rejoignent le point de vue de Geneviève Fraisse selon lequel il faut dire les différences pour déjouer les apparences illusoires de la neutralité. Elucider les différences entre les sexes est une condition essentielle pour construire une égalité qui les accepte. Récusant l'idée d'un sport androgyne ou neutre, c'est au développement de la liberté des femmes que ce livre entend contribuer.

< Précédent Suivant >


Citations

Il en est du bonheur comme des montres; les moins compliquées sont celles qui se dérangent le moins (Chamfort).
L'amour est tout,-l'amour, et la vie au soleil. Amour est le grand point, qu'importe la maîtresse ? Qu'importe le flacon pourvu qu'on ait l'ivresse (A. de Musset).
Prendre parti, c'est recruter des soldats et acheter des chevaux (proverbe chinois).
Les petits ruisseaux font les grandes rivières (proverbe français).