À propos de l'éditeur
Feng Shui titre
Vos questions

Question n° 122. À quoi servent les cristaux ?

Question n° 122. À quoi servent les cristaux ?

Réponse : Chaque objet de notre environnement exerce une influence sur le Chi en fonction a sa matière, de sa forme, de ses couleurs et aussi de sa position dans l'espace. Il en est de même notamment des cristaux, qu'on utilise le plus souvent comme modulateurs de Chi.

La principale fonction des cristaux utilisés en Feng Shui est de disperser, de diffuser le Chi. On les emploie couramment dans les deux cas suivants :

  1. pour redistribuer dans toutes les directions le Chi qui, autrement, circulerait trop vite dans une seule direction (cas des portes ou fenêtres en enfilade, par exemple) ;

  2. pour activer, dynamiser le Chi dans un endroit où il risque de stagner (cas des coins et recoins, par exemple).
Compte tenu de leur fonction principale, les cristaux gagnent à être de FORME SPHÉRIQUE, car avec cette forme ils peuvent diffuser le Chi dans tous les sens. Les gouttes et surtout les boules sont particulièrement recommandées. Plus les cristaux ont de facettes, plus grand et homogène sera leur pouvoir de diffusion. Mais les cristaux de forme cubique ou autre ne sont pas inutiles.

La COULEUR d'un cristal importe peu en ce qui concerne la qualité de sa diffusion. Mais il y a lieu d'en tenir compte en référence au Cinq Éléments : le vert est la couleur de l'Élément Bois, le bleu de l'Élément Eau, le transparent neutre de l'Élément Métal, etc.

On a intérêt à exposer les cristaux à la lumière du soleil ou à une source de lumière artificielle. Laissés dans l'ombre ou l'obscurité, ils n'ont qu'un pouvoir de diffusion très réduit ou même nul.

< Précédent Suivant >

Celui-là seul est digne de la liberté, tout comme de la vie, qui chaque jour se la doit conquérir (Wolfgang Goethe).
L'amour est un caravansérail : on n'y trouve que ce qu'on y apporte (proverbe persan).
Voyance AsiaFlash par Audiotel
Conditions d'utilisation
Partir discrètement, c'est s'envoler sans avoir besoin d'ailes (proverbe chinois).
Le pire ennemi, c'est un bonheur de longue durée (proverbe juif).