À propos de l'éditeur
Feng Shui titre
Vos questions

Question n° 118. Comment les miroirs peuvent-ils être désavantageux ?

Question n° 118. Comment les miroirs peuvent-ils être désavantageux ?

Réponse : En raison de leur pouvoir réfléchissant et intensifiant, on doit utiliser les miroirs de telle façon qu'ils ne perturbent pas une circulation harmonieuse du Chi. Prenons quelques exemples.

● Il ne faut jamais placer un miroir directement en face de la porte de votre maison ou d'une pièce, sinon le Chi entrant par la porte rebondira et causera des perturbations. De telles perturbations peuvent vous rendre mal à l'aise, nerveux, ou vous donner des migraines, des maux de tête, sans parler de la possibilité de démotivation et de découragement.

● De même, il ne faut jamais placer un miroir directement en face d'une fenêtre ou d'un autre miroir.

● Évitez de placer un miroir face à votre lit, autrement votre sommeil serait perturbé. Si vous tenez à avoir un miroir dans votre chambre, placez-le derrière la porte de l'armoire, ou cachez-le derrière un rideau pendant que vous dormez. Le pouvoir réfléchissant du miroir dans votre chambre est d'autant plus pernicieux qu'il fait rebondir sur vous le Chi qui véhicule tout le stress et toutes les émotions négatives que vous évacuez pendant votre sommeil.

● Même si le miroir dans votre chambre n'est pas installé face à votre lit mais de telle manière qu'on peut voir le lit depuis la porte de la chambre, des effets néfastes sont à craindre.

● Il ne faut pas sous-estimer le pouvoir dynamisant des miroirs. Si vous vous sentez plus agressif, plus porté à la colère que d'habitude sans raison apparente, demandez-vous si le miroir installé récemment dans votre salon ou votre chambre n'est pas trop grand - car un miroir trop grand accélère exagérément les flux du Chi.

< Précédent Suivant >

Mieux vaut un voisin proche qu'un frère éloigné (Livre des proverbes).
Tout le plaisir de l'amour est dans le changement (Molière).
Voyance AsiaFlash par Audiotel
Conditions d'utilisation
Le sage se demande à lui-même la cause de ses fautes, l'insensé la demande aux autres (proverbe chinois).
Mieux vaut se coucher avec la colère qu'avec le repentir (proverbe berbère).