À propos de l'éditeur
Feng Shui titre
Vos questions

Question n° 101. Comment le Chi se comporte-t-il ?

Question n° 101. Comment le Chi se comporte-t-il ?

Réponse : Le Chi est perpétuellement en mouvement : cela est inhérent à sa nature en tant qu'Énergie. Il baigne toutes choses, pouvant se trouver dans un grand espace aussi bien que dans une pièce de maison, dans un mur aussi bien que dans un meuble. Même les objets qui nous paraissent immobiles sont en mouvement en vertu de leur pouvoir vibratoire provoqué par les flux du Chi.

Mais les flux du Chi sont invisibles et subtils. Nous n'en sommes ordinairement pas conscients, et il faut beaucoup de sensibilité, d'intuition et d'expérience pour pouvoir les détecter.

D'une façon générale, cependant, on peut dire que le comportement du Chi ressemble à celui de l'air (le vent) et/ou de l'eau. À l'instar de ces deux éléments, le Chi est constamment en mouvement, en circulation, si aucun obstacle ne l'arrête. S'il circule à une vitesse modérée ou désirable, il est censé nous apporter des bienfaits dans tous les domaines. Si son mouvement est trop rapide, il peut nous causer des dégâts. S'il stagne, il devient vicieux et nuisible.

Il faut donc veiller à ce que le Chi circule dans notre environnement à la vitesse désirée - ni trop rapide, ni trop lente. Il faut aussi veiller à ce qu'il ne soit pas bloqué. On remarque que le Chi est bénéfique lorsqu'il circule en courbes, en circonvolutions, et qu'il peut être dangereux lorsqu'il circule en ligne droite.

< Précédent Suivant >

Ce qui sert de consolation aux malheureux, c'est l'impossibilité de pouvoir être consolés (Cervantès).
Il y a autant de douleurs dans l'amour que de coquillages sur la rive (Ovide).
Voyance AsiaFlash par Audiotel
Conditions d'utilisation
Les dieux et les fées se trompent aussi (proverbe chinois).
Il y a plus d'idées dans deux têtes que dans une (proverbe néerlandais).