logo AsiaFlash.com Photo de Nguyen Ngoc-Rao
Logo département Astro-Amour
Image animée d'un coeur rouge qui bat

Lettre d'amour : 7. J'ai tant besoin de toi (Ève)

Je ne sais pas par où commencer. J'ai tant de choses à te dire, et à la fois si peu...

J'aimerais tellement qu'on se voie pour parler de tout cela. Je comprends qu'il ne s'agit pas d'une décision facile, mais je tiens vraiment à ce que tu saches combien je suis attachée à toi. Ce ne sont pas des paroles en l'air. Je n'arrive pas à te cerner, comment puis-je deviner tes sentiments ? Toi-même tu ne sais pas ce que tu ressens...

D'un côté, je pense que cela fait partie de ce qui m'attire : cet aspect sensible, incertain, fragile. Je ferai n'importe quoi pour être avec toi, je peux encore attendre mais pour combien de temps ? Tu ne le sais pas, mais je te regarde et t'attends depuis déjà de nombreux mois. En silence, discrètement. Je ne sais tellement pas comment faire pour que tu comprennes combien tu comptes pour moi, te faire comprendre combien ce que je ressens est profond.

Avant de t'écrire ces lignes, je me suis longuement demandé si cette attirance n'était que "le fantasme de la différence de l'âge". Mais non. C'est plus profond que cela. Ce n'est pas la première fois que j'ai une relation avec quelqu'un de plus âgé que moi. Néanmoins, c'est la première fois que je ressens quelque chose d'aussi fort... C'est si étrange. L'attirance, l'envie, la jalousie, le désir de te toucher, de te sentir près de moi.

J'ai pleuré pour des ruptures, des disputes, mais je n'ai jamais pleuré parce qu'un homme me manquait. Je n'arrive plus à compter les heures passées à pleurer parce que tu me manques, ni celles à sangloter en me remémorant le goût de tes lèvres, la douceur de tes gestes, le son de ta voix.

J'attendrai que tu décides ce qu'il te convient de faire, mais je t'en supplie, souviens-toi d'une seule chose : Je t'aime.

J'ai tant besoin de toi : tu es mon unique.

Ève

< Précédent Suivant >


Citations

Les idées doivent se compenser, se contraster, s'équilibrer et même se détruire réciproquement (Miguel de Unamuno).
L'amour est fort comme la mort (le Cantique des cantiques).
Sans un fond, une jarre ou une tasse seraient inutiles (proverbe chinois).
La flèche sort de la blessure, mais le coup de langue reste dans le cœur (proverbe persan).