À propos de Nguyen Ngoc-Rao, fondateur et éditeur du site AsiaFlash.com
Lettres d'amour

Lettre d'amour : 45. Le thé (diaprée)

J'ai compris je crois tes silences, ton regard sur moi à chaque seconde. J'ai compris ta présence, discrète et permanente. Je l'ai deviné, avec ta tendresse, ce soir là quand je n'étais pas bien. Comment ai-je fait pour ne pas m'en rendre compte?

J'aime ces quelques minutes avec toi à partager ce thé, le soir. J'aime ta présence paisible chaque jour. J'ai compris finalement que tu ne diras rien, que tu n'essaieras pas, que c'est à moi de venir vers toi.

Alors si tu es d'accord, ce soir, après ce thé... ne pars pas. Je reviendrai m'asseoir plus près de toi après avoir débarrassé nos tasses. Et ce n'est pas important si on ne dit rien, si on ne fait rien. Je veux juste passer plus de temps près de toi.

< Précédent Suivant >

Suggestion d'articles pour vous :

On peut résister à tout hors à la bienveillance (J.-J. Rousseau).
L'amour avidement croit tout ce qu'il souhaite (Racine).
 
Evite le combat lorsque l'ennemi est plein d'allant ; frappe-le quand il faiblit (proverbe chinois).
Plus haut le bambou pousse, plus bas il se courbe (proverbe tagalog).