À propos de Nguyen Ngoc-Rao, fondateur et éditeur du site AsiaFlash.com
Lettres d'amour

Lettre d'amour : 52. J'aurais préféré te déclarer mon amour à haute voix (Foudrenoire88)

Kiro,

Hier soir encore, pour la centième fois, j'ai pensé :

Aujourd'hui, je vais oser lui avouer, me lancer enfin et lui déclarer ma flamme...

Et puis, chaque fois il y a quelque chose dans ta beauté, dans ton merveilleux regard qui me fascine, dans ce si joli sourire qui me paralyse, et par timidité je n'ose pas t'avouer mes sentiments !

Alors je me jette à l'eau, par écrit.

Il m'est de plus en plus difficile de continuer à faire semblant, d'être totalement indifférent à ton charme, à ta voix si mélodieuse, d'être cet ami qui t'accompagne lors de nos nombreuses sorties, et où, mon coeur ne cesse de battre de plus en plus fort.

Ai-je raison d'espérer, ai-je tort ?

De mon rêve le plus intime, ces quelques mots que je te dédie...

Sache que mes sentiments sont bien plus qu'une belle amitié !

T'exprimer mon amour, j'en rêve depuis trop longtemps ; faire avec toi de jolies promenades dans les parcs de mon enfance ; passer des soirées en tête-à-tête avec toi et te combler d'amour ; tout connaître de toi, tout comprendre, et tout partager ensemble ; te protéger et t'aimer, jusqu'à la fin fin de mes jours.

J'aurais préféré te déclarer mon amour à haute voix.

J'aurais préféré... j'aurais tellement aimé ! Mais je ne peux pas.

< Précédent Suivant >

Suggestion d'articles pour vous :

Chacun dit du bien de son cœur, et personne n'en ose dire de son esprit (La Rochefoucauld).
L'amour non payé de retour, c'est question sans réponse (G.C. Lichtenberg).
 
Sans montagnes, pas de plaines (proverbe chinois).
Mariage prompt, regrets longs (proverbe russe).