À propos de l'éditeur
Astro-Amour titre
Lettres d'amour

15. Le conférencier (Karen)

Un jour nous nous sommes croisés dans une foule tu étais le conférencier. Le magnétisme de ton âme est venu me chercher au plus profond de moi c'était fou.

On s'est revu par le suite car je me suis déplacée pour te voir encore là l'alchimie qui se passe entre nous est ardente, mais nous sommes tous les deux timides mais si tu me lis tu te reconnaitras, on s'est rencontré à la bonne place tu sais ce que je veux dire, depuis ce temps je te porte dans mon coeur et j'espère que toi Dany tu sauras me retrouver sous peu, je meurs d'envie de te serrer dans mes bras comme le première fois c'était magique.

Reviens-moi, je serai là ou tu sais je t'attends.

Karen

< Précédent Suivant >

Si j'étais Dieu, j'aurais pitié du cœur humain (M. Maeterlinck).
L'amour et la toux ne se peuvent cacher (Ovide).
Tchat-Voyance : Nos voyants répondent en direct sur votre écran !
Conditions d'utilisation
La vie d'un vieillard ressemble à la flamme d'une bougie dans un courant d'air (proverbe chinois).
Un vieux four est plus aisé à chauffer qu'un neuf (proverbe français).