À propos de Nguyen Ngoc-Rao, fondateur et éditeur du site AsiaFlash.com

Les critères d'authenticité

● En conséquence, toute théorie ou pratique qui se veut émanant du vrai Feng Shui, doit pouvoir s'expliquer ou se justifier :

1. Le plus souvent par le bon sens.
Tout ce qui va à l'encontre du bon sens est indiscutablement étranger au Feng Shui.

2. Très souvent par sa conformité aux principes écologiques.
En effet, la cosmogonie Chinoise, qui sert de fondement au Feng Shui, stipule que l'homme est un microcosme au sein du macrocosme, qu'il ne peut être heureux que s'il se conforme aux lois de l'Univers, qu'il ne trouve son salut que s'il vit en harmonie avec la Nature.

3. Moins souvent par le raisonnement logique et scientifique.
Il existe dans la Nature des réalités que le raisonnement et la science n'arrivent pas encore à saisir mais qu'il faut accepter, du moins provisoirement.

4. En dernier recours, par les postulats, les théorèmes et les corollaires de la cosmogonie Chinoise.
La cosmogonie Chinoise est un joyau de la pensée humaine. Lisez à ce propos mon dossier "La base du Feng Shui : la cosmogonie chinoise".

● Si une recommandation ou une pratique ne satisfait pas à l'un des quatre critères précités, elle ne relève certainement pas du Feng Shui, et elle repose très probablement sur des croyances populaires, des légendes ou des pratiques superstitieuses.

< Précédent Suivant >

Suggestion d'articles pour vous :

Le bel esprit est, à le bien définir, le bon sens qui brille (R.P. Dominique Bouhours).
L'amour est tout,-l'amour, et la vie au soleil. Amour est le grand point, qu'importe la maîtresse ? Qu'importe le flacon pourvu qu'on ait l'ivresse (A. de Musset).
 
Le champ est le maître ; l'homme est son invité (proverbe chinois).
Le fardeau supporté en groupe est une plume (proverbe arabe).