À propos de Nguyen Ngoc-Rao, fondateur et éditeur du site AsiaFlash.com
Votre signe chinois et la couleur des yeux

Singe : Votre signe chinois et la couleur des yeux

Le Singe aux yeux verts

● Rien ne condamne a priori le Singe aux yeux verts à une vie triste et pleine de conflits. Il existe cependant certains éléments susceptibles d'assombrir son existence et auxquels il devrait faire particulièrement attention. Citons son manque d'esprit de famille et sa tendance à réagir de façon irrationnelle.

● Lorsqu'il vit encore sous le toit de ses parents, le Singe aux yeux verts n'est nullement un modèle de piété filiale ; il cherche à affirmer sa personnalité par tous les moyens. Ses rapports avec ses frères, soeurs, cousins et cousines sont souvent teintés d'une certaine tension. Marié, il fait tout pour éviter son conjoint et ses enfants - en demandant à faire des heures supplémentaires au bureau ou à l'usine alors que rien ne le justifie, en participant à de multiples conférences, séminaires, réunions, excursions qui ne lui sont d'aucune utilité pratique.

● Pour se donner bonne conscience, il proclame tout haut que ses activités innombrables sont destinées à assurer le bien-être des siens alors que la réalité est tout autre.

● Voici comment le drame se noue. En général, le Singe aux yeux verts n'est que vaguement conscient de son antagonisme inné vis-à-vis de tout le cercle familial. Si quelqu'un cherche à lui ouvrir les yeux - ce qui ne manque pas d'arriver un jour ou l'autre -, il s'indigne violemment, car il abhorre l'idée de ne pas être une personne affectueuse et loyale envers l'ensemble de sa parentèle. Tout son problème vient du fait qu'il refuse de reconnaître le caractère qu'il a effectivement. Le Singe aux yeux verts emploie donc toutes ses énergies à se persuader et à persuader les autres qu'il est une personne de bien, que sa famille est tout pour lui, que tout ce qu'il fait il ne le fait que pour elle, et qu'en échange il ne reçoit que des marques d'ingratitude. A longueur d'année, il empoisonne son entourage de ses jérémiades.

● À défaut d'être en bons termes avec sa propre famille, le Singe aux yeux verts se tourne vers d'autres gens auxquels il se cramponne comme à une bouée de sauvetage. Il se dévoue à eux plus qu'un missionnaire à ses convertis dans l'espoir souvent inconscient de se les attacher et de combler le vide moral qu'il ressent durement. Il est évident, dans ces conditions, qu'il se prête facilement à l'exploitation par des gens peu scrupuleux. Quant à ses vrais amis, il peut les compter sur les doigts d'une main.

● Il est relativement facile de donner un bon conseil au Singe aux yeux verts. Il doit faire tout son possible pour s'entendre avec sa famille, car "où peut-on être mieux qu'au sein de sa famille?" (Marmontel). Il peut sûrement y arriver en démontrant son affection par des gestes appropriés et en s'abstenant de juger et de récriminer. Il doit également savoir que les manifestations du complexe de martyr n'émeuvent personne ; ce serait une grave erreur que de se plaindre auprès des gens, car chacun a plus qu'assez de ses propres problèmes.

Suggestion d'articles pour vous :

Une erreur est d'autant plus dangereuse qu'elle contient plus de vérité (Henri Frédéric Amiel).
L'amour vit d'inanition et meurt de nourriture (Alfred de Musset).
 
Entre époux, pas de querelle qui résiste à la nuit (proverbe chinois).
L'homme du désir périt avec ce qu'il désire (proverbe indien).