À propos de Nguyen Ngoc-Rao, fondateur et éditeur du site AsiaFlash.com
Votre signe chinois et la couleur des yeux

Buffle : Votre signe chinois et la couleur des yeux

Le Buffle aux yeux bleus

● Le courage chez le Buffle aux yeux bleus est presque toujours synonyme de témérité. Si sa témérité conduit à des catastrophes, le Buffle aux yeux bleus aura toujours le cran de reconnaître sa responsabilité au lieu d'incriminer les autres. Il se gardera aussi de s'apitoyer sur lui-même si la chance lui tourne le dos.

● Grâce à son obstination et à sa volonté de puissance, le Buffle aux yeux bleus connaît souvent la gloire et tous les avantages qu'elle apporte. Mais l'arrivée de la fortune ne changera sensiblement pas ses habitudes de vie. Le Buffle aux yeux bleus préférera rester modeste, effacé. Avec la tête couronnée de lauriers, il conservera encore sa simplicité de moeurs alors qu'il encouragera son entourage à s'embourgeoiser. Il est possible que son attitude traduise sa peur de paraître ridicule comme le bourgeois gentilhomme de Molière ; il est possible aussi que ce soit là sa façon de satisfaire sa vanité - en recourant à la fausse modestie et en dédaignant ostensiblement les apparats de la gloire.

● On ne saurait jamais trop conseiller au Buffle aux yeux bleus de faire preuve de bon sens. Cette qualité, malgré les apparences, n'est pas "la chose au monde la mieux partagée" (Descartes), et le Buffle aux yeux bleus en est parmi les moins pourvus. Il devra surtout connaître les limites de ses forces et de ses possibilités, "doser la quantité de sauce suivant la quantité de son riz", comme dit un proverbe vietnamien. La "Bataille des Nations" et Waterloo n'auraient pas eu lieu si Napoléon avait su profiter de ce conseil.

Suggestion d'articles pour vous :

La guerre est un mal qui déshonore le genre humain (Fénelon).
L'amour d'un homme n'occupe qu'une partie de sa vie ; l'amour d'une femme occupe sa vie tout entière (Byron).
 
L'homme apeuré vit entouré de fantômes comme un aveugle sans bâton (proverbe chinois).
Tel a le chapelet en main, qui a le diable au corps (proverbe espagnol).