À propos de Nguyen Ngoc-Rao, fondateur et éditeur du site AsiaFlash.com
Astrologie traditionnelle : horoscopes, fondamentaux, applications
Votre signe et la couleur des yeux

Le Poissons aux yeux marron

Le Poissons aux yeux marron

● Le Poissons aux yeux marron n'est pas orgueilleux en voulant monopoliser les feux de la rampe, mais il veut qu'on s'occupe de lui, qu'on subvienne à ses besoins, qu'on tienne compte de ses sentiments et de ses désirs. Sa tendance à la dépendance, qui reste la plupart du temps bien enfouie dans son subconscient, agit si subtilement qu'il pourrait être le premier surpris à en apprendre l'existence. Il peut être charmant, gentil, plein de tact et de délicatesse, ou au contraire autoritaire, grincheux et difficile à vivre. L'un ou l'autre de ces deux aspects contradictoires de sa personnalité entre en action suivant que son besoin de dépendance est satisfait ou non. La plus grande tâche que le Poissons aux yeux marron doit se donner dans sa vie est sans aucun doute de devenir un adulte indépendant et responsable.

● Sur le plan affectif, il aime bien qu'on lui fasse de beaux gestes mais est lui-même avare de manifestations sentimentales. Il protesterait avec véhémence et indignation si on l'accusait de manque de coeur. Il devrait pourtant se rendre compte que "qui néglige les marques de l'amitié, finit par en perdre le sentiment" (Shakespeare). Les mouvements du coeur, pour être valables, doivent s'extérioriser, et l'amour et l'amitié véritables sont des voies à double sens.

● Le Poissons aux yeux marron est plutôt velléitaire. Toujours hésitant, il préfère laisser les autres prendre les décisions à sa place. On ne devrait pas lui confier des fonctions qui exigent de la volonté. Pour réussir dans la vie, il a intérêt à faire un travail d'équipe qui lui impose des contraintes suffisantes : il a besoin d'être encadré pour être efficace. Il doit aussi s'imposer une stricte discipline de vie qui laisse peu de place à la rêverie et à la fantaisie.

● Le Poissons aux yeux marron est plus pessimiste qu'optimiste, surtout lorsqu'il a constaté que ses rêves ne cadraient pas avec la réalité. Il peut connaître des jours moroses où il a la conviction que le bonheur n'est qu'une illusion. Il est indispensable qu'à ces moments difficiles il sorte de lui-même, de ses préoccupations égoïstes, et s'intéresse davantage à autrui. Rappelons que "la première condition pour être heureux est de se croire indispensable au bonheur d'un autre" (Diane de Beausacq).

Suggestion d'articles pour vous :

Le retour fait aimer l'adieu (Alfred de Musset).
L'amour est comme une plante grimpante qui se dessèche et meurt si elle n'a rien à enlacer (proverbe indien).
 
Les livres n'épuisent pas les paroles, les paroles n'épuisent pas les idées (proverbe chinois).
Les riches n'ont pas d'appétit, les pauvres digèrent le bois (proverbe indien).