À propos de l'éditeur
Astro-Amour titre
Poèmes d'amour

19. A toi mon Bernardino (Jennifer)

À toi mon Bernardino dont le prénom
Sonne comme le prolongement du mien,
Ce prénom qui m'enchante,
Fait sauter mon coeur .

À toi, magicien, sorcier de mes jours,
Alchimiste de mes nuits, si belles depuis
Notre rencontre.

Ne m'en veux pas si tes rêves m'emportent,
Pardonne-moi si mes sens s'égarent encore
Quand tu es tout près de moi.
Comment saurais-je te retenir
Dans mon coeur enflammé ?

Quand ma peau presse la tienne,
Quel chamboulement
Envie de toi, soif de tes baisers,
Besoin de ton amour
Désir inextinguible
Brûlure de tes caresses
Douceur apaisante de ton regard.

< Précédent Suivant >

Je hais le sage qui n'est pas sage pour lui-même (Euripide).
Madame, sous vos pieds dans l'ombre, un homme est là Qui vous aime, perdu dans la nuit qui le voile, Qui souffre, ver de terre amoureux d'une étoile (Victor Hugo).
Chat-Voyance : Nos voyants répondent en direct sur votre écran !
Conditions d'utilisation
La paume d'une seule main ne fait pas de bruit (proverbe chinois).
La pluie du matin sèche aussi vite que les larmes de femme (proverbe tchèque).