À propos de l'éditeur
Astro-Amour titre
Poèmes d'amour

19. A toi mon Bernardino (Jennifer)

À toi mon Bernardino dont le prénom
Sonne comme le prolongement du mien,
Ce prénom qui m'enchante,
Fait sauter mon coeur .

À toi, magicien, sorcier de mes jours,
Alchimiste de mes nuits, si belles depuis
Notre rencontre.

Ne m'en veux pas si tes rêves m'emportent,
Pardonne-moi si mes sens s'égarent encore
Quand tu es tout près de moi.
Comment saurais-je te retenir
Dans mon coeur enflammé ?

Quand ma peau presse la tienne,
Quel chamboulement
Envie de toi, soif de tes baisers,
Besoin de ton amour
Désir inextinguible
Brûlure de tes caresses
Douceur apaisante de ton regard.

< Précédent Suivant >

Tout homme abrite en lui une bête sauvage (Frédéric le Grand).
En amour, il n'y a pas de plus affreux désastre que la mort de l'imagination (George Meredith).
Voyance AsiaFlash par Audiotel
Conditions d'utilisation
L'homme le plus obtus sait arborer le maintien grave du sage qui réfléchit (proverbe chinois).
Il vaut mieux aller chez le boulanger que chez le pharmacien (proverbe néerlandais).