À propos de l'éditeur
Astro-Amour titre
Poèmes d'amour

14. La promesse (Mylène)

Autant de routes, tant de frontières,
à travers monts et vallées...
tant de parfum , suaves de mystères,
comment pourrais-je te retrouver ?

Si le chemin m'a menée au loin,
sous le couvert du feuillage...
il me ramènera, c'est le destin ,
aussitôt passée l'orage...

Comme les oiseaux au printemps
à tire d'aile contre le vent...contre le temps...

Il a suffit d'une promesse,
arrogante mais modeste,
pour que s'anime l'éternité...
Comme le souvenir est futile,
si petit et si fragile,
contre les bourrasques du passé...

Il y a si longtemps que je n'ai pas plongé au creux de tes yeux...
mais le chemin, je le connais d'instinct...
alors je reviendrai si tu le veux,
ainsi sera mon destin ...

< Précédent Suivant >

Parler par sentences convient à la vieillesse (Aristote).
On ne badine pas avec l'amour (Alfred de Musset).
Chat-Voyance : Nos voyants répondent en direct sur votre écran !
Conditions d'utilisation
Quand on achète une maison, on regarde les poutres ; quand on prend une femme, il faut regarder la mère (proverbe chinois).
Tant vaut l'homme, tant vaut la terre (proverbe français).