À propos de l'éditeur
Astro-Amour titre
Poèmes d'amour

5. Je souffrirai toujours (Videl)

Je t'ai aimé
Comme tu ne peux l'imaginer.
J'ai pleuré
Pourquoi n'es-tu pas venu me consoler ?
J'ai prié
Pourquoi mon voeu n'est-il pas exaucé ?

Je t'aimais
J'avais promis que jamais je ne t'oublierais.
Je t'aime encore
Chaque jour plus fort.
Je t'aimerai toujours
Jusqu'à mon dernier jour.

Je souffrirai toujours...
Oui pour toi mon amour ,
Je souffrirai toujours.

< Précédent Suivant >

Quand nous n'avons pas une grande croix à porter, nous la fabriquons avec deux bâtonnets (Armando Palacio Valdes).
L'amour est comme un plant de riz ; transplanté, il repousse ailleurs (proverbe malgache).
Voyance AsiaFlash par Audiotel
Conditions d'utilisation
L'imbécile tire sur les plantes en croyant les aider à pousser (proverbe chinois).
Il n'y a pas de grenouille qui ne trouve son crapaud (proverbe français).