À propos de l'éditeur
Astro-Amour titre
Poèmes d'amour

23. L'aveu (Marie)

À toi qui ironises sur l'amour toujours
Je veux affirmer et confirmer
Que je suis amoureuse de toi, je l'avoue
Il y a de nombreux poèmes qui parlent d'amour
Je pourrais tout aussi bien en écrire plus d'un pour l'attester
Je t'ai senti en moi et autour de moi, de ce jour où je t'ai croisé
Mon coeur et mes yeux sont restés suspendus comme un souffle coupé
Si tu sais regarder en moi, tu verras combien je tiens à toi
Chaque jour je m'étonnais de ce que je ressentais
Comme si ça ne pouvait être réel
Pourtant dans la profondeur de mes silences, dans mes souvenirs, dans mes incertitudes,
Et dans mes larmes tu étais là

Je suis amoureuse de toi, je l'avoue
Tu es l'amour de ma vie
Il ne peut en être qu'ainsi
Il y a des années, j'ai eu tort de m'en aller
J'ai subi et appris de mes erreurs
J'ai aussi compris où ma fierté m'avais menée
À toi qui ironises sur l'amour toujours
Je veux affirmer et confirmer
Qu'à genoux, j'ai demandé que tu me sois rendu
Plus sous les traits d'un fantôme qui se dissipe le jour venu
Pas avec des mots qui resteront figés et des promesses sans buts
Et si tu m'aimes plus que je ne saurais jamais
Sans nul doute, je me sens à l'abri dans tes pensées
Ma prière aura été exaucée et rien d'autre dans toute ma vie
Ne sera plus doux en mon coeur rasséréné

Marie à Chris

< Précédent Suivant >

Le plaisir d'offrir est d'offrir le plaisir (Van Minh).
Dans l'amour et dans les foulures, la rechute est fréquente (proverbe espagnol).
Chat-Voyance : Nos voyants répondent en direct sur votre écran !
Conditions d'utilisation
Seul l'étang tranquille reflète les étoiles (proverbe chinois).
Les riches ont plus d' argent et les pauvres plus de bébés (proverbe américain).