À propos de l'éditeur
Astro-Amour titre
Lettres d'amour

43. Quand tu es près de moi (Andy)

"Ce n'est pas simplement toi avec qui j'ai passé ce dernier moment, c'est avec ton odeur, ta peau, tes gestes, ta présence, cette sensation et ce sentiment unique et indescriptible que j'ai quand tu es près de moi...

Je n'ai pas arrêté d'y penser et de me dire que c'est la dernière fois que je ressentais tout ça car ce dont je te parle est propre à nous et je ne retrouvais jamais ça chez une autre que toi.

Autrement, oui, mais pas ça, ce matin je n'ai pas juste quitté la personne que j'aime, j'ai quitté chacune de ces choses qui font un tout et j'aimerais ne jamais l'oublier.

Mais il en sera ainsi, avec le temps, malgré moi, car j'ai beau me le répéter, chacune de ces choses s'estomperont et finiront par disparaître un peu plus à chaque matin sans toi, rien ne sera jamais pareil, donc je te le dis comme je le pense aujourd'hui et au nom de tous les jours qui avec le temps me feront oublier à quel point... je t aime".

< Précédent Suivant >

Mon plus beau jour est celui qui m'éclaire (Marc-Antoine Désaugiers).
L'amour meurt d'indigestion (J.P. Richter).
Voyance AsiaFlash par Audiotel
Conditions d'utilisation
Il faut faire vite ce qui ne presse pas pour pouvoir faire lentement ce qui presse (proverbe chinois).
La femme est le jugement dernier de l'homme (proverbe scandinave).