À propos de l'éditeur
Astro-Amour titre
Lettres d'amour

28. Dis-moi (Manon)

Dis-moi que je ne suis pas de trop dans ta vie.

Dis-moi qu'on s'en sortira. Qu'il y aura toujours une place au fond de tes bras. Que rien ne finit l'infini.

Dis-moi qu'on tiendra toute ses promesses, que tant d'autres ne tiennent pas. Celles qui parlent d'amour et d'allégresse, celles qu'on se racontent tout bas. Y'a tant de gens qui s'aiment ici et là, tant qui se laissent et qui se lassent. Y'a tant de coeurs que j'ai aimés, sans jamais avoir trouvé ma place.

Dis-moi que ma place est avec toi, dis moi qu'on se retrouvera. Y'a tant d'amours qui se déchirent, sans même savoir pourquoi. Tant qui se blessent et s'usent a la fois.

Dis-moi qu'on ne fait pas partie de ces gens-là. Que l'éternité nous ouvre ses bras, juste à toi et à moi. Que le bonheur est sous nos doigts, que le bonheur c'est toi et moi.

Dis-moi qu'on est plus fort que ça, plus fort que tous ceux qui n'y croyaient pas. Que rien ne nous distancera, rien ne nous séparera, même pas la vie.

Dis-moi que rien ne finit.. L'infini.

Dis-moi que tu me dessineras des soleils, lorsque la nuit me bercera. Que tu me dessineras des étoiles.. Lorsque mon coeur s'éteindra.

< Précédent Suivant >

Le beau est le symbole du bien moral (E. Kant).
Le premier symptôme de l'amour vrai chez un jeune homme, c'est la timidité, chez une jeune fille, c'est la hardiesse (Victor Hugo).
Chat-Voyance : Nos voyants répondent en direct sur votre écran !
Conditions d'utilisation
Une fois les oiseaux tués, on cache l'arc (proverbe chinois).
N'étaient pas les nuages, on ne jouirait pas du soleil (proverbe gaélique).