À propos de l'éditeur
Astro-Amour titre
Lettres d'amour

5. Un soir d'hiver (Mel)

Un soir d'hiver je t'ai écrit une lettre pour te dire ce que je ressentais pour toi. Tu m'as appelé le soir même pour me dire que tu serais ravie de sortir avec moi, et au même moment je ne pensais qu'à toi. Je voulais être près de toi ; je voulais que tu me serres contre toi pour sentir un courant passer entre nous.

Un jour tu es venue me voir et j'étais vraiment bien auprès de toi. Je me sentais comme sur un nuage. Un soir je suis venu te voir, et on était tellement bien collés l'un contre l'autre. J'aurais aimé être comme ça toute ma vie... Quand tu me regardais, je fondais devant toi, car un fort courant passait entre nous et je perdais mes moyens...

J'étais tellement bien avec toi ; il n'y avait pas assez de mots pour te dire tout le bonheur que tu m'apportais. Et même s'il y avait assez de mots, il n'y aurait pas assez de jours pour te dire combien je t'aimais et combien tu comptais pour moi. Et j'espérais que c'était réciproque.

On était si bien ensemble ; tu ne cessais de me dire, mon amour, tout plein de mots d'amour. Je ne comprends pas pourquoi ça a fini comme ça, que tu es partie à l'autre bout du monde. Cela m'a fait mal pendant des semaines parce que je m'ennuyais de toi que j'aimais tant !

Mais je n'y pouvais rien. Tu es partie faire ta vie avec quelqu'un d'autre. Mais je veux te dire une chose : je vais t'aimer toute ma vie ! (Mel)

< Précédent Suivant >

La tyrannie du chat vaut mieux que l'équité du rat (Cervantès).
Rien de si aimable qu'un homme séduisant, mais rien de plus odieux qu'un séducteur (Ninon de Lenclos).
Voyance AsiaFlash
Conditions d'utilisation et tarifs
Moi qui parle en ce moment, j'ignore si je suis éveillé ou dans un rêve (proverbe chinois).
L'avare est un cheval chargé de vin et qui boit de l' eau en chemin (proverbe allemand).