À propos de l'éditeur
Astro-Amour titre
Lettres d'amour

25. Sans toi mon automne n'a plus de sens (Alexe)

Mon tendre amour,

Si tu savais à quel point tu me manques. Les jours passent sans que tu fasses partie de ma vie, mais pourtant tu hantes encore mes pensées. J'aurais tant de choses à te raconter, mais aussi à t'expliquer. Te dire pourquoi j'ai pu agir maladroitement par moment dans notre relation, te dire comment je me sens. "Le coeur a ses raisons que la raison elle-même ne connaît."

Rappelle-toi que j'ai toujours admiré l'automne pour sa fraîcheur, sa beauté et le bonheur qu'il me procurait. Mais aujourd'hui, ce n'est plus le cas..

Les souvenirs de notre histoire refont sans cesse surface, et peu importe où je pose le regard, j'ai l'impression de te revoir : de nous revoir.

Ton visage commence peu à peu à s'effacer dans mon esprit ; j'ai peur qu'un jour je n'aie plus la possibilité de revoir cette fossette de ton sourire qui m'a charmée dès la première seconde de notre rencontre.

Je t'ai dit "oui" quand tu m'as fiancée, tendre amour, et j'ai promis de toujours t'aimer peu importe ce qui allait arriver. Mais surtout je t'ai dit que j'étais prête à tout faire en l'honneur de notre amour que je sais a autrefois existé.

Je ne peux considérer cette vie sans toi, car tu es plus qu'un homme ou le sujet de mon amour : tu es le moteur du bonheur de ma vie qui a déjà eu lieu. Je donnerais beaucoup pour que tu me reviennes.

Souviens-toi.. Je t'ai aimé mon amour. Je t'aime. Et je t'aimerai pour l'éternité. Tu m'as appris à t'aimer toujours davantage, alors si tu ne reviens pas apprend-moi à t'oublier, car tout cela m'est impossible.

Il y a bien eu une histoire....la nôtre. Et je ne peux pas la savoir terminée.

Je t'aime tellement. (Alexe)

< Précédent Suivant >

La dissimulation est une sagesse abrégée (F. Bacon).
Les femmes vont plus loin en amour que la plupart des hommes, mais les hommes l'emportent sur elles en amitié (La Bruyère).
Voyance AsiaFlash
Conditions d'utilisation et tarifs
La pensée dans l'absence de pensée, c'est la manifestation de l'absolu (proverbe chinois).
Ne mourez pas avant que la mort ne vienne (proverbe indien).