À propos de l'éditeur
Feng Shui titre
Feng Shui Feng Shui authentique et Feng Shui folklorique

Pratiques consacrées par le Feng Shui (1/2)

Dans cette section, j'énumère quelques pratiques qui découlent du Feng Shui authentique et que tout praticien qui se respecte doit connaître et pouvoir justifier. N'oublions pas que le vrai Feng Shui ne s'occupe que de l'optimisation de la qualité du Chi et de sa circulation ; tout le reste est en dehors de sa compétence.

● La proportions des fenêtres par rapport aux portes dans toutes les pièces ne devrait pas excéder 3 à 1.

S'il y trop d'ouvertures ou si elles sont trop grandes, le Chi serait évacué trop vite de la pièce. Le bon sens nous dit qu'"il ne faut pas faire des fenêtres plus grandes que les portes" (proverbe général).

● Il est préférable de ne pas avoir de fenêtre sur le mur opposé à la porte.

Sinon, le Chi serait évacué trop vite de la pièce. Le bon sens nous dit qu'il faut éviter les courants d'air.

● Tout sentier qui conduit à votre entrée principale devrait faire des méandres pour ralentir le Chi.

Mêmes observations que pour le cas précédent.

● Ne laissez jamais des fleurs fanées dans votre maison.

Les fleurs fraîches apportent la toute nouvelle énergie Yang dans votre habitation, mais elles deviennent Yin et déprimantes quand elles se fanent et meurent. Dans la vie pratique, les fleurs fraîches sont bien sûr préférables aux fleurs fanées : pas besoin de démonstration !

● Maîtrisez le Yang en été, et le Yin en hiver.

C'est pour rétablir l'équilibre cosmique dans votre maison... L'eau pour l'été et le feu pour l'hiver : c'est le bon sens même !

● Il est préférable d'avoir des arbres ou des terrains surélevés derrière votre maison.

Cette recommandation émane d'une autre recommandation du Feng Shui : construisez votre maison tournée vers le sud. Dans ce cas, vous seriez mieux protégé contre les vents du nord, froids et puissants, s'il y a des arbres ou une colline derrière la maison. Autre raison : en Chine, la plupart des cours d'eau pouvant donner lieu à des inondations partent du nord vers le sud ; les arbres ou la colline derrière la maison feraient alors barrage aux eaux sans vous cacher le bon soleil.

< Précédent Suivant >

Qu'est-ce que ton baiser ? - Un lèchement de flamme (Victor Hugo).
Il y a des gens qui n'auraient jamais été amoureux, s'ils n'avaient jamais entendu parler de l'amour (La Rochefoucauld).
Voyance AsiaFlash par Audiotel
Conditions d'utilisation
Se vaincre soi-même et résister à ses propres inclinations, c'est s'efforcer d'acquérir la vertu (proverbe chinois).
Même dans une cage d'or, le rossignol regrette son bosquet (proverbe russe).