À propos de l'éditeur
Feng Shui titre
Feng Shui Feng Shui authentique et Feng Shui folklorique

Pratiques affabulées du Feng Shui (2/3)

● Trop de fenêtres laissent s'envoler la chance.

On risque d'attraper des angines à répétition en raison des courants d'air. Mais est-ce les angines ou les courants d'air qui chassent la chance ? En tout cas, lorsqu'il y a un courant d'air, le flux du Chi est trop rapide pour faire profiter de ses bienfaits.

● Si le devant de votre maison ou la porte d'entrée se trouvent dans l'enfilade d'une route droite, votre maison sera attaquée par des bandits.

Votre maison ne sera probablement pas attaquée par des bandits, mais plus vraisemblablement par des rafales de vent.

● Les sentiers sinueux apportent la chance.

Les sentiers sinueux n'apportent pas forcément la chance, mais les vents y sont certainement moins forts et perturbent moins le Chi que sur des sentiers tout droits.

● Au moins une fois par semaine, ouvrez deux fenêtres dans deux pièces différentes, afin d'attirer la chance.

Il est bon de bien faire circuler l'air frais qui balaiera l'air Yin, vicié, dans votre habitation. C'est une bonne idée que de le faire par une journée ensoleillée pour faire entrer l'énergie Yang, vibrante. En pratique, il faut souvent ouvrir portes et fenêtres pour bien aérer sa maison, car on ne peut pas se fier entièrement à la ventilation mécanique contrôlée.

● Si vous avez des plantes ou fleurs séchées dans votre maison, vos chances de réussite sont sérieusement compromises.

Vos chances de réussite ne sont en aucune façon compromises par des plantes et des fleurs séchées. Mais votre moral peut, lui, en être affecté. En tous cas, plantes et fleurs séchées ne sont tout simplement pas agréables à regarder.

● Quand un terrain surélevé est devant votre maison, vous êtes confronté à un obstacle insurmontable.

S'il y a un terrain surélevé devant votre maison, vous n'êtes confronté à aucun obstacle insurmontable autre que le manque de soleil et de principe Yang - et encore à condition que votre maison soit tournée vers le sud !

● Toute installation hydraulique, devant la maison, devrait se trouver sur votre gauche quand vous sortez de la maison par la porte principale.

Recommandation valable seulement si la maison est tournée vers le sud. Dans ce cas, le côté gauche correspond à l'est, à l'Élément Bois, à la croissance, au développement, etc.

● Les coins saillants, les arêtes vives, les piliers carrés sont des lames de couteau. En adoucissant ces éléments agressifs, on détourne et dissout toute l'énergie meurtrière de ceux-ci.

Ces éléments agressifs sont dangereux en eux-mêmes. D'autre part, ils peuvent scinder le flux du Chi en deux branches et les faire revenir sur elles-mêmes, à la façon des vagues qui se projettent contre un rocher ; dans ces conditions, la circulation du Chi serait perturbé, anormal.

● La mauvaise énergie dégagée par les poutres apparentes se transmet aux personnes assises ou dorment en dessous.

Les poutres apparentes, constituant des obstacles, gênent la bonne circulation du Chi.

● Il faut avoir des plantes et des arbres autour de la maison.

Plantes et arbres vivants sont propices parce qu'ils appartiennent à l'Élément Bois, auxquels appartiennent aussi la croissance et le développement. D'autre part, les plantes et les arbres sont les meilleurs éléments qui nous aident à nous plonger dans le sein de la Nature. Nous retrouvons ici la base écologique du Feng Shui.

● Les arbres sont particulièrement de bon augure s'ils sont plantés à l'est, au sud-est et au sud.

Pas forcément. Plantés au nord, les arbres remplacent avantageusement une colline inexistante et protègent la maison.

● La porte principale d'une maison apporte le malheur si elle fait face à un W.-C., à un escalier, à un pilier, à l'arête de deux murs, à un coin saillant, ou se trouve sous les toilettes de l'étage supérieur.

Simple question d'hygiène, de bienséance et d'esthétique.

● Une poutre apparente dans la chambre à coucher sème la zizanie dans les couples.

La poutre apparente ne sème probablement pas par elle-même la zizanie dans les couples, mais gêne la circulation du Chi dans la chambre à coucher et pourrait, par conséquent, influencer défavorablement le sommeil et le comportement des occupants de la chambre.

< Précédent Suivant >

Le besoin est un docteur en stratagème (La Fontaine).
Le premier soupir de l'amour est le dernier de la sagesse (Antoine Bret).
Voyance AsiaFlash par Audiotel
Conditions d'utilisation
L'homme possède trois choses merveilleuses : son corps, son esprit et son âme (proverbe chinois).
Sans la variété des goûts, la mauvaise marchandise resterait (proverbe arabe).