À propos de l'éditeur
Feng Shui titre
Feng Shui Le Feng Shui pas à pas

Le Chi

À quoi nous amène-t-il de connaître les propriétés du Yin et du Yang ?

● Les incessantes interactions entre le Yang et le Yin régénèrent un courant qui parcourt sans relâche toute la Nature, toute chose et tout être. Ce courant est appelé Souffle Cosmique, et son nom chinois est Chi (ou Ch'i, ou encore Qi). Pour simplifier les choses, j'utiliserai le terme Chi tout au long de cet exposé. Bien qu'immatériel, c'est le Chi qui anime le Monde. Le Chi correspond donc, sous certaines réserves, à la notion générale de Souffle - au Pneuma des Grecs, au Anima des Romains (d'où le mot français Âme), au Prana des Hindous, au Ki des Japonais, au Odem des Germains, etc.


En définitive, la notion d'Énergie Cosmique est plutôt universelle. Est-ce vrai ?

● Absolument. Toutes les religions du monde sont fondées sur une idée quelconque du Souffle Cosmique, celui qui pénètre et anime tout. Parfois, il est personnalisé et divinisé ; parfois, il reste implicite dans la transcendance.

● Pourtant, il faut noter que le Chi des Chinois n'a aucun lien avec une quelconque croyance religieuse ; il fait partie, si l'on veut, d'une philosophie, d'une conception de l'Univers particulières aux Chinois.


Est-ce qu'il existe d'autres termes qui peuvent remplacer le terme Chi ?

● Oui. Les flux du Souffle Cosmique - c'est-à-dire du Chi - sont souvent appelés Radiations Cosmiques, ou Rayonnements Cosmiques, ou encore Vibrations Cosmiques. Ces termes ne sont peut-être pas parfaits mais sont tout à fait acceptables.


Vous venez de dire que le Chi parcourt sans relâche toute chose et tout être. Qu'en est-il exactement ?

● Le Souffle Cosmique, c'est-à-dire le Chi, circule partout - dans toute la Nature, dans les corps inertes aussi bien que dans ceux pourvus de vie. C'est dans ce contexte qu'on pourrait répondre affirmativement à cette interrogation poétique de Lamartine :

Objets inanimés, avez-vous donc une âme,
Qui s'attache à notre âme et la force d'aimer ?


● Le Chi circule notamment dans le corps humain. L'acupuncture, précisément, est cette discipline dont l'objet est d'optimiser la qualité et la circulation du Chi dans notre organisme afin de nous assurer santé et bien-être.

● Mais alors que l'acupuncture chinoise s'occupe de faire circuler le Chi de façon optimale et bénéfique dans notre corps, le Feng Shui s'occupe de faire circuler le Chi de façon optimale et bénéfique dans notre espace vital, notre environnement. On comprend alors pourquoi "le Feng Shui est à l'environnement ce que l'acupuncture est au corps" (Van Minh).


Mais est-ce que le Chi existe vraiment ?

● Si la notion du Souffle Cosmique est à tel point universelle, c'est signe qu'il y existe au moins une part de vérité. Comme il a été dit, c'est par de patientes et minutieuses observations que les anciens Chinois ont conclu à l'existence du Chi. D'ailleurs, avec des techniques de chimie nucléaire, on a récemment pu démontrer qu'une sorte d'énergie circule effectivement le long des méridiens du corps humain - mais c'est ce que les Chinois connaissent empiriquement depuis plus de cinq mille ans !


Existe-t-il deux sortes de Chi, un bon Chi et un mauvais Chi ?

● Non, il n'existe pas à proprement parler un bon Chi et un mauvais Chi comme deux entités distinctes et indépendantes. Il n'y a qu'un seul Chi, celui qui est généré par le Yang et le Yin. Mais le Chi peut être bon ou moins bon, mauvais ou très mauvais ; ses flux peuvent circuler bien ou moins bien ou être entièrement bloqués, etc. Sa qualité et son action dépendent des circonstances - et le praticien du Feng Shui est justement celui dont la fonction est d'agir sur les situations données de façon à optimiser la qualité et l'action des flux du Chi.

● Cependant, même dans le langage fengshuique courant, on a l'habitude de parler du Souffle de Vie (Sheng Chi) et du Souffle de Mort (Sha Chi). Il ne s'agit là que d'une façon de parler !

< Précédent Suivant >

L' amour est mêlé de miel et de fiel (Plaute).
Le bonheur conjugal ne se fonde pas tant sur des qualités brillantes et sur la fortune, que sur l'estime réciproque (Honoré de Balzac).
Chat-Voyance : Nos voyants répondent en direct sur votre écran !
Conditions d'utilisation
Comme le châtiment est conforme à la faute, la récompense doit être proportionnée au talent (proverbe chinois).
Un moineau dans la main vaut mieux qu'un faucon dans l'air (proverbe persan).