À propos de l'éditeur
Cuisine chinoise et asiatique titre
Cuisine végétarienne

La recherche de la saveur

La recherche de la saveur

En Extrême-Orient, manger est de tout temps considéré comme une occupation importante dans la vie, et la bonne chère est indissolublement liée à la qualité de la vie. La gastronomie a été ainsi érigée en art subtil que toute personne qui aspire au bonheur se doit de cultiver avec assiduité et dévotion. Il est courant de voir les plus grands poètes chinois écrire des livres de recettes et les plus grands philosophes traiter de l'art culinaire. On raconte que Confucius a répudié sa femme parce que le talent culinaire de celle-ci laissait à désirer. Même les religieux bouddhistes qui adoptent un régime végétarien très strict et une vie austère, estiment les plaisirs de la table nécessaires et souhaitables; ce sont eux qui ont inventé l'art de confectionner ces délicieux plats végétariens ayant non seulement l'aspect mais aussi le goût des plats de diverses viandes. Observez deux amis chinois qui se retrouvent; vous remarquerez qu'au bout de quelques minutes leur conversation vire très souvent aux discussions sur la gastronomie.


La joie prolonge la vie (l'Ecclésiastique).
Mais qui peut arrêter l'impétueuse ivresse D'un coeur brûlant d'amour et que le plaisir presse ! (Antoine Bertin).
Voyance AsiaFlash par Audiotel
Conditions d'utilisation
Le sage n'est opiniâtre ni dans ses souhaits ni dans ses refus (proverbe chinois).
Les hommes sont comme les melons : les uns bons melons, les autres melons à pépins, et la plupart pépins à melon (proverbe espagnol).