À propos de l'éditeur
Cuisine chinoise et asiatique titre
Les plats de santé

Les plats de santé
Douleurs rhumatismales

Boeuf sauté au curry

Pour 2 ou 3 personnes. Préparation : 20 min, à part le marinage de 30 min. Cuisson : 7 min.

Boeuf sauté au curry : Ingrédients

400 g de filet de boeuf
1 gousse d'ail
5 g de levure chimique (levure d'Alsace)
1 cuillerée à soupe de vermouth (ou porto) blanc poivre
de la sauce au curry

Boeuf sauté au curry : Préparation

1/ Découpez la viande " contre le grain " en lamelles. Mettez-les dans un saladier.
2/ Écrasez la gousse d'ail.
3/ Mélangez intimement dans une tasse la levure, le poivre et le vermouth.
4/ Versez le mélange sur le boeuf. Laissez mariner environ 30 min en retournant de temps en temps.
5/ Mélangez dans un bol tous les éléments de la sauce et le curry.

Boeuf sauté au curry : Cuisson

1/ Faites chauffer à feu modéré 2 cuillerées à soupe d'huile d'arachide dans une poêle.
2/ Quand l'huile est sur le point de fumer, ajoutez la gousse d'ail et faites-la revenir vivement pendant quelques 30 secondes.
3/ Ajoutez ensuite le boeuf et faites-le sauter 3 min en retournant de temps à autre.
4/ Incorporez la sauce au curry. Laissez cuire en tournant doucement avec une spatule jusqu'à épaississement de la sauce. Servez immédiatement.

Boeuf sauté au curry : Remarques

1/ On peut remplacer la sauce au curry par la sauce piquante.
2/ Garnissez le plat de persil et/ou de lambeaux de feuilles de laitue (facultatif).
3/ Pour plus de saveur, on peut faire frire la viande rapidement dans un bain d'huile chaude (180°C), puis la laisser égoutter soigneusement avant de la faire sauter 1 min.


Douleurs rhumatismales
Plats conseillés :

La meule des dieux moud lentement, mais elle moud fin (Sextus Empiricus).
Les plaisirs de l'amour sont selon moi les seuls vrais plaisirs de la vie corporelle (Montaigne).
Chat-Voyance : Nos voyants répondent en direct sur votre écran !
Conditions d'utilisation
Il ne faut pas employer ceux qu'on soupçonne, ni soupçonner ceux qu'on emploie (proverbe chinois).
L'un soigne le cheval, l'autre le monte (proverbe espagnol).