À propos de l'éditeur
Astrochina titre
Notions fondamentales d'astrologie chinoise

1. Le calendrier chinois

● L'un des fondements de l'astrologie chinoise est le calendrier chinois. C'est le calendrier le plus prestigieux du monde car c'est le seul qui ait su faire une parfaite synthèse des exigences solaires et lunaires apparemment irréconciliables. L'année chinoise comprend soit douze, soit treize mois, selon le cas, et traduit rigoureusement l'année tropique, c'est-à-dire le cycle des saisons. Les mois chinois, eux, ont vingt-neuf ou trente jours, selon le cas, et reflètent fidèlement les révolutions lunaires (lunaisons), le premier jour de tout mois devant impérativement être un jour de nouvelle lune. Le calendrier chinois est donc un calendrier soli-lunaire.

● L'année chinoise commence toujours par le jour de la deuxième nouvelle lune après le solstice d'hiver. En suivant ce principe, on constate que toute année chinoise commence le 20 février du calendrier grégorien si ce jour contient une nouvelle lune; si ce n'est pas le cas, alors elle commence le jour de nouvelle lune qui doit intervenir entre le 21 janvier et le 19 février. Le début des années chinoises doit donc avoir lieu vers fin janvier ou début février. (Notons en passant que la fête chrétienne de Pâques est aussi tributaire des révolutions lunaires. Elle doit avoir lieu le premier dimanche après la pleine lune qui suit l'équinoxe de printemps, c'est-à-dire vers fin mars ou début avril.)

Suivant >

La rouille ronge le fer (Quinte-Curce).
L'amour non payé de retour, c'est question sans réponse (G.C. Lichtenberg).
Voyance AsiaFlash
Conditions d'utilisation et tarifs
Ne va pas à la chasse sans ton arc, à l'office sans les textes sacrés, ni au mariage sans ta chance (proverbe chinois).
Le serpent change de peau , non de nature (proverbe persan).