À propos de l'éditeur
Astrochina titre Logo Astrochina

Question n°5 : Les Éléments en astrologie

Question : Il existe quatre éléments en astrologie occidentale (Air, Terre, Feu, Eau ) et cinq éléments en astrologie chinoise (Bois, Feu, Terre, Métal, Eau ). Pourquoi ces différences ? (Albert B.).
Réponse :

● Il faut se garder de comparer ce qui n'est pas comparable. Bien des auteurs de livres sur l'astrologie chinoise en Occident oublient ce principe et inventent n'importe quoi, semant ainsi l'erreur et la confusion dans les esprits. En astrologie occidentale, les éléments Air, Terre, Feu et Eau sont employés comme des adjectifs qualificatifs pour décrire la nature des signes du zodiaque . L'élément correspond en quelque sorte au terrain qui marque l'individu, comme on parle de terrain en médecine. Le Bélier, le Lion et le Sagittaire sont qualifiés de "Feu" parce qu'ils sont portés par un dynamisme puissant qui fait d'eux des enthousiastes... Le Taureau, la Vierge et le Capricorne sont des gens de "Terre" parce qu'ils sont attachés à la stabilité, à la construction, à la durée... Les Gémeaux, la Balance et le Verseau sont des signes d'"Air" parce qu'ils possèdent au plus haut degré la capacité d'établir des rapports entre les concepts et la faculté de communication... Le Cancer, le Scorpion et les Poissons sont des signes d'" Eau " parce qu'ils représentent le psychisme passif, celui de l'inconscient essentiellement... En d'autres termes, les éléments sont des étiquettes qu'on colle sur les signes pour les classer, mais ils n'affectent en aucune façon la nature même de ces signes.

● En astrologie chinoise , au contraire, les éléments ne sont pas des étiquettes descriptives, mais des facteurs qui modifient profondément la personnalité de l'individu. Ainsi, un Buffle de Feu n'a pas la même personnalité qu'un Buffle de Terre, lequel diffère d'un Buffle de Bois, lequel diffère d'un Buffle d' Eau , lequel diffère d'un Buffle de Métal. De plus, l'élément Feu, par exemple, n'agit pas de la même façon sur le signe Rat que sur le signe Buffle ou sur le signe Tigre ou sur le signe Dragon, etc.

● Des auteurs fantaisistes soutiennent que, en astrologie chinoise , le Feu confère à l'individu un caractère fougueux, que l' Eau lui donne un caractère accommodant, que le Métal le dote d'une volonté de fer, etc. Tout cela est foncièrement faux. En effet, les noms Bois, Feu, Terre, Métal, Eau ne sont que des symboles strictement mnémotechniques pour désigner des notions abstraites.

● Selon la cosmogonie chinoise (cosmogonie = théorie de la naissance, de l'organisation et du fonctionnement de l'Univers tout entier), il y a dans la nature cinq éléments, qui sont à la base de tout ce qui existe. On aurait pu désigner ces éléments par les chiffres 1, 2, 3, 4 et 5, tout comme la science moderne désigne les différents atomes. Dans cette hypothèse et compte tenu des rapports positifs qui existent entre les éléments, on devrait savoir que 1 produit 2, 2 produit 3, 3 produit 4, 4 produit 5, et 5 produit 1. D'autre part, compte tenu des rapports négatifs qui existent entre les éléments, on devrait savoir que 1 détruit 3, 3 détruit 5, 5 détruit 2, 2 détruit 4, et 4 détruit 1.

● Il n'était certainement pas facile de mémoriser tous ces rapports de production et de destruction : on risquait de mélanger les pinceaux! Alors les anciens Chinois inventèrent un moyen mnémotechnique. Au lieu de désigner les éléments par les chiffres 1, 2, 3, 4 et 5, ils leur donnèrent les symboles respectifs suivants : 1 = Bois, 2 = Feu, 3 = Terre, 4 = Métal et 5 = Eau . Maintenant, au lieu de dire de façon abstraite que 1 produit 2, on dit sans risque de se tromper que le Bois produit le Feu; et au lieu de dire de façon abstraite que 5 détruit 2, on dit sans risque de se tromper que l' Eau détruit le Feu.

Il ne faut choisir pour épouse que la femme qu'on choisirait pour ami, si elle était homme (J. Joubert).
L'amour est tout yeux et ne voit rien (proverbe chinois).
Voyance AsiaFlash par Audiotel
Conditions d'utilisation
La beauté est comme le clair de lune : un bol de lait qui inonde tout le paysage (proverbe chinois).
Une injustice également partagée est la justice même (proverbe persan).