À propos de l'éditeur
Astrochina titre
Résoudre ses problèmes d'argent par les astres chinois

Résoudre ses problèmes d'argent
L'argent n'est pas tout

● Lorsqu'on est confronté à des difficultés pécuniaires, on a souvent tendance à croire que, sans argent, on ne peut rien faire et la vie ne vaut pas la peine d'être vécue. Or cette tendance, poussée à la limite, se révèle tout à fait erronée. Il faut être honnête et lucide pour reconnaître que l'argent ne conditionne pas tout et qu'il n'achète pas tout non plus. Sans argent, on peut très bien profiter des nombreux plaisirs que la vie nous offre à profusion: le beau spectacle d'un crépuscule, le chant harmonieux d'un oiseau, des retrouvailles, des nouvelles d'un être cher, le sourire d'un enfant, etc., ne sont pas des agréments à acheter. Ce n'est pas avec de l'argent qu'on peut forcément jouir d'une bonne santé, avoir un bon appétit, connaître l'amour et l'amitié sincères. Mère Teresa s'était étonnée à maintes reprises de voir des gens en Inde, qui vivaient dans le dénuement le plus total, si gais et si optimistes, et des gens en l'opulente Europe si anxieux et si malheureux. Toute la fortune colossale d'Aristote Onassis n'a pas pu l'empêcher de mourir d'un cancer à un âge relativement jeune; elle n'avait pas non plus le pouvoir d'inciter sa femme, Jacqueline Kennedy-Bouvier, à verser quelques larmes à sa mort.

● Il convient de ne pas tout mélanger lorsqu'on doit se débattre avec ses problèmes d'argent. Faire la part des choses devrait être l'une des premières démarches à effectuer, car cette démarche aide à trouver ou à retrouver la sérénité et la combativité nécessaires.

< Précédent Suivant >

Une belle femme plaît aux yeux, une bonne femme plaît au cœur; l'une est un bijou, l'autre est un trésor (Napoléon Ier).
L'amour consiste à sentir que l'on a cédé à l'autre malgré soi ce qui n'était que pour soi (Paul Valéry).
Chat-Voyance : Nos voyants répondent en direct sur votre écran !
Conditions d'utilisation
Homme adultère vaut moins que caille ou pie (proverbe chinois).
Aux questions indiscrètes, réponds par un mensonge (proverbe espagnol).