À propos de l'éditeur
200.000 Noms de famille titre
Les conditions du bonheur suivant votre nom de famille

Votre nom de Famille Frey : les conditions du bonheur

● La tension est le pire ennemi de Frey. Frey se prend trop au sérieux, se conduisant comme s'il était un ange. Mais ce n'est en réalité qu'un être humain comme un autre, et entaché de toutes les faiblesses communes à l'espèce humaine. Le meilleur conseil qu'on puisse lui donner est qu'il apprenne à se moquer de lui-même.

● Il arrive parfois que Frey soit conscient de ses faiblesses. Mais au lieu de rire de ses défaillances comme cela se devrait, il s'en fâche. Ne sait-il pas que l'homme qui refuse de s'accepter tel qu'il est et cherche constamment à se dépasser outre mesure n'est pas plus sage que la grenouille de La Fontaine qui creva à force de vouloir se faire aussi grosse que le boeuf ?

● Frey a aussi tendance à tout prendre au sérieux. C'est une attitude ruineuse, car "tant va la cruche à l'eau qu'à la fin elle se brise" (Gautier de Coincy). Van Minh disait : "Qui sait rire des choses connaît l'art de vivre ; qui sait s'attarder sur le côté drôle de la vie connaît la sagesse." D'ailleurs, "seuls ceux qui savent prendre à la légère ce que les gens prennent ordinairement au sérieux, peuvent prendre au sérieux ce que les gens prennent ordinairement à la légère" (Tchouang-Tseu).

● Frey s'abrite derrière son travail pour se protéger contre le sentiment d'insécurité qui le menace - sentiment qui n'est autre chose que la conséquence de son manque de souplesse. Il se sentira sûr de lui-même et content de la vie le jour où il aura appris à s'adapter aux transformations perpétuelles de l'univers et à ses exigences.

Nous vous recommandons vivement de consulter le dossier fondamental :
Affinités amoureuses entre noms de famille

La femme est ce qu'elle devient (Simone de Beauvoir).
L'amour est mêlé de miel et de fiel (Plaute).
Voyance AsiaFlash
Conditions d'utilisation et tarifs
L'esprit a beau faire plus de chemin que le coeur, il ne va jamais si loin (proverbe chinois).
La lampe d'aucun homme ne brûle jusqu'au matin (proverbe persan).