À propos de l'éditeur
200.000 Noms de famille titre
Les conditions du bonheur suivant votre nom de famille

Votre nom de Famille Bresson : les conditions du bonheur

● En parlant de l'habileté, Mencius, un des plus grands philosophes chinois, disait : "Je déteste la couleur violette, dans la crainte qu'elle ne se confonde avec la couleur pourpre." Il voulait dire par là que, à ses yeux, un homme habile n'est pas foncièrement mauvais mais qu'il est susceptible, éminemment susceptible, d'outrepasser les limites de la bonne moralité ou de la prudence et de devenir un élément nuisible à la société.

● Bresson est assurément très habile. Il en est pleinement conscient et cherche à en profiter à fond. Le danger survient lorsqu'il est trop centré sur son talent. Il pourrait passer insensiblement de la pénombre à l'ombre. Le premier conseil qu'on puisse lui donner est qu'il doit être extrêmement vigilant et se dire qu'il n'existe pas de frontière bien définie entre l'amoralité et l'immoralité.

● S'il veut atteindre le bonheur, Bresson doit s'engager résolument dans la voie de l'altruisme. Qu'une vie est fade si elle n'est d'aucune utilité pour les autres ! Bresson sera heureux le jour où il cessera de ne vivre que pour lui-même et où il essaiera de sécher les larmes de la veuve, de consoler l'orphelin, d'aider le vieillard, de défendre les faibles et les infortunés, etc.

Nous vous recommandons vivement de consulter le dossier fondamental :
Affinités amoureuses entre noms de famille

Mieux vaut goujat debout qu'empereur enterré (La Fontaine).
Mais qui peut arrêter l'impétueuse ivresse D'un coeur brûlant d'amour et que le plaisir presse ! (Antoine Bertin).
Voyance AsiaFlash par Audiotel
Conditions d'utilisation
L'imbécile dort toute sa vie ; il ne s'éveillera que le jour de sa mort (proverbe chinois).
On n'a que le bien qu'on se fait (proverbe néerlandais).