À propos de l'éditeur
Astro-Femmes titre
L'astrologie au féminin

Vierge

Votre signe : Vierge

● Vous êtes la travailleuse dont la conscience professionnelle et l'efficacité sont irremplaçables. Vous possédez de grandes qualités de travail et d'honnêteté. La réussite peut être lente, mais sûre et régulière, à force de persévérance et d'efforts.

● Pour faire face aux obligations professionnelles, vous êtes mue par deux idées directrices : d'une part, la peur de vous tromper, et d'autre part, le souci de l'efficacité. Vous dominez la première en vous efforçant de vous organiser le mieux possible et d'élaborer une méthode qui vous prémunisse contre tout oubli ou toute incertitude. Quant au souci d'efficacité, qui est pour vous une préoccupation essentielle, vous le dominez en procédant à des études en profondeur, sans rien laisser dans l'ombre des différentes questions que vous avez à traiter.

● Dans votre souci de perfection, vous pouvez perdre de vue la question de rentabilité. Il vous arrive, en effet, de faire passer des obligations professionnelles avant vos intérêts personnels. Vous êtes plus soucieuse d'être vraiment utile que de vous faire remarquer. Vous n'avez donc pas toujours la place que vous mériteriez, faute d'avoir su ou voulu vous porter en avant.

● On compte parmi les natives de ce signe un grand contingent de philosophes et d'innombrables figures imposantes de la littérature, de la musique, du théâtre et des arts en général. L'ambition politique ne vous est pas étrangère. Enfin, votre flair en affaires est presque infaillible.

● Les travaux manuels ainsi que toute occupation contraignante vous rebutent. C'est pourquoi vous avez une très nette préférence pour les professions libérales qui vous permettent dans une certaine mesure d'être maîtresse de vos décisions et de vos horaires.

Le conte fait passer le précepte avec lui (La Fontaine).
Pour être aimé, aime (Martial).
Voyance AsiaFlash
Conditions d'utilisation et tarifs
De tous les instruments de la mort, l'ambition est le plus meurtrier (proverbe chinois).
En pays d'exil, même le printemps manque de charme (proverbe russe).