À propos de l'éditeur
Astrochina titre
Les Éléments et votre signe

Les Éléments et votre signe : Bouc de Feu

Bouc de Feu

● Existe-t-il un Bouc qui puisse se débrouiller tout seul, qui n'ait pas toujours besoin de s'appuyer sur autrui pour se frayer un chemin dans la vie ? Oui, c'est le Bouc de Feu, le seul natif du signe dont la force est suffisante dès le départ pour lui permettre de se tenir sur ses propres jambes. Encore faut-il qu'il se décide à le faire, car " celui qui ne sait pas ajouter sa volonté à sa force, n'a point de force " (Chamfort). Les occasions où il sait faire preuve de volonté ne sont pas très fréquentes.

● L'élément Feu donne encore d'autres touches particulières au caractère du natif. C'est un personnage plus actif, plus dynamique que ses congénères. Devant les difficultés de la vie, il ne se dérobe pas aussi promptement qu'eux.Parfois il a le courage de tenir tête et de chercher à renverser les obstacles qui se dressent sur sa route.

● Ayant peu de confiance en son propre jugement qui d'ailleurs est souvent subjectif, ce Bouc recherche la sécurité en s'accrochant à des préjugés plus ou moins discutables. Rien ne l'inquiète et ne le dérange plus qu'un événement qui l'oblige à remettre ses idées en question. On le voit parfois défendre, avec la rigidité et l'entêtement d'une mule, ses opinions arrêtées une fois pour toutes ou ses façons d'agir bien ancrées. S'il connaît des problèmes d'adaptation sociale, cela n'étonne personne, puisque " l'obstination engendre la maladresse " (Sophocle).

● Ce qu'on peut vraiment reprocher à ce Bouc, c'est qu'il envahissant et par conséquent insupportable. Curieux, mais d'une curiosité plutôt malsaine, il ne peut s'empêcher de mettre son nez dans les affaires des autres et y mêler son grain de sel. Que son voisin envoie son fils en séjour linguistique aux États-Unis ou que sa voisine donne le biberon à son bébé de trois mois pendant la nuit, il a toujours un mot à dire et des conseils à prodiguer sans qu'on le sollicite. Malgré les fâcheux accrochages que son indiscrétion aura pu provoquer, il a du mal à se défaire de son défaut. Voici des conseils qui peuvent lui être utiles: " Ne vous mêlez pas de ce qui ne vous regarde point "(Plaute); " Ne vous brûlez pas les doigts à moucher la chandelle d'autrui " ; " C'est prendre aux oreilles un chien qui passe, que de s'échauffer dans la querelle d'autrui " (Livre des Proverbes); " Le grand défaut des hommes est d'abandonner leurs propres champs pour ôter l'ivraie de ceux des autres "(Mencius).

● Machiavel disait: "L'habituel défaut de l'homme est de ne pas prévoir l'orage par beau temps. " Ce défaut habituel devient défaut intrinsèque chez le Bouc de Feu. L'imprévoyance est la règle plutôt que l'exception dans sa vie. Agissant au gré de sa fantaisie, il saute avant de savoir où il mettra ses pieds. Toutes ses économies pourraient s'envoler en une seule journée s'il tombait sur une affaire alléchante mais à laquelle il n'avait pas pensé. On a intérêt à ne jamais lui confier des responsabilités de trésorier ou de caissier, bien qu'il ne soit pas foncièrement malhonnête. En ménage, il vaudrait mieux que son conjoint tienne les cordons de la bourse afin d'éviter des surprises désagréables toujours possibles sur le plan financier.

● Le Bouc de Feu est probablement la créature la plus sexuée du zodiaque. Si c'est un homme, sa virilité est puissante et inépuisable; nous avons affaire à un amant fougueux, infatigable, qui préfère la quantité à la qualité et qui monte à l'assaut à la hussarde. Peu de femmes sont vraiment à la hauteur de ses exigences, et d'aucunes n'apprécient guère son comportement de conquérant. Si le natif est une femme, des hommes d'une virilité moyenne sont d'ordinaire incapables de la satisfaire entièrement. Certains hommes ont peur d'elle.

Pour progresser, il ne suffit par de vouloir agir, il faut d'abord savoir dans quel sens agir (G. Le Bon).
La bouderie en amour est comme le sel ; pas trop n'en faut (le Koural).
Voyance AsiaFlash par Audiotel
Conditions d'utilisation
Qui n'a pas le sens des affaires évite de s'en mêler (proverbe chinois).
Un sage solitaire ne vaut pas une bande de sots (proverbe vietnamien).