À propos de l'éditeur
Astro-Amour titre
Affinités homosexuelles entre signes
Affinités homosexuelles entre signes

Affinités homosexuelles entre signes
Cancer / Verseau

Cancer / Verseau

● L'union Verseau/Cancer comporte tant de risques qu'on a l'habitude de la déconseiller. Bien entendu, elle n'est nullement vouée à l'échec a priori, et bien des couples Verseau/Cancer ont connu le bonheur. Mais il faudra beaucoup d'efforts pour surmonter les obstacles naturels.

● Il existe toujours un élément positif dans les rapports Verseau/Cancer : Le Verseau a de l'estime pour le Cancer, et le Cancer a de l'admiration pour le Verseau ; l'un plaît par son honnêteté et ses qualités de coeur, et l'autre par son élégance et sa débrouillardise. Mais cet élément positif est loin d'être suffisant pour contrebalancer les énormes difficultés qui se dressent sur le chemin des natifs.

● Le Cancer ne sait pas jouer. Il prend toujours tout au pied de la lettre et réagit de façon très forte. Or le Verseau est un spécialiste des plaisanteries et des bons mots. Il en résulte très souvent des malentendus susceptibles de causer des drames. Cette situation est en général sans espoir d'amélioration, puisque le Verseau et le Cancer ne sont pas prêts à changer leur comportement.

● Ayant le coeur tendre et refusant toujours de croire au mal, le Cancer pourra vivre un calvaire perpétuel, puisque la fidélité est la dernière chose à laquelle le Verseau puisse penser. Bien qu'il ait de l'estime pour le Cancer et en ait pitié, il ne pourra probablement pas résister à l'envie de flirter. Mais le Cancer choisira de continuer à subir le mal plutôt que de chercher la séparation.

Tout est dit, et l'on vient trop tard depuis plus de sept mille ans qu'il y a des hommes et qui pensent (La Bruyère).
Un homme amoureux est né une seconde fois (proverbe américain).
Chat-Voyance : Nos voyants répondent en direct sur votre écran !
Conditions d'utilisation
La plus courte vie a des siècles de douleurs (proverbe chinois).
Les flèches, comme les paroles, une fois lancées, ne reviennent plus (proverbe russe).