À propos de l'éditeur
Astro-Amour titre
Compatibilités entre Signes astraux

Femme Poissons / Homme Taureau

Femme Poissons Affiniteés Homme Taureau

● On pourrait croire à première vue que tout oppose à l'union entre ces partenaires. En fait, les natifs en présence sont profondément complémentaires. Il existe entre eux un lien puissant ayant des racines mystérieuses, indéfinissables, qui sont d'ordre psychique, sensuel et affectif. Ils sont tous deux très sensibles et sentimentaux, et leur tendresse réciproque saura les retenir l'un à l'autre.

● L'homme Taureau aime la stabilité, la femme Poissons fait tout pour y échapper. Il possède une solide énergie terrienne, est réaliste et pratique, alors qu'elle vogue toujours dans un monde de rêves. Il cherche à organiser sa vie autour de la femme qu'il a choisie et de son foyer, qui doit être un havre de paix. Elle est fuyante, insaisissable, et éprouve toutes les difficultés du monde à se fixer ; elle ne se laissera pas facilement enfermer dans une cage, même dorée, car elle a besoin d'un contact permanent avec l'extérieur que seuls les autres peuvent lui apporter.

● Mais malgré ces différences, la femme Poissons subjugue le sujet Taureau par son charme, son immatérialité ; et l'homme Taureau, de son côté, amarre l'autre, lui évitant ainsi d'aller à la dérive. En tout cas, il existera toujours dans cette union un air de fraîcheur bienfaisante.

● Pour que tout soit bon à souhait, il faudra que la native fasse totalement confiance à son compagnon et se soumette entièrement à son réalisme. Quant à l'homme, il devra faire preuve de patience à l'égard de cette douce maîtresse de maison bien trop dépensière à ses yeux et vraiment mal organisée !

Suggestion de lecture : consultez :
votre horoscope amoureux

Toute méchanceté est légère comparée à la méchanceté de la femme (l'Ecclésiastique).
La jalousie naît avec l'amour, mais elle ne meurt pas toujours avec lui (La Rochefoucauld).
Voyance AsiaFlash
Conditions d'utilisation et tarifs
Sur mille réflexions, l'une, prononcée par le sage, peut être fausse et l'autre, prononcée par l'imbécile, juste (proverbe chinois).
Qui n'est pas amoureux n'est pas homme (proverbe persan).