À propos de Nguyen Ngoc-Rao, fondateur et éditeur du site AsiaFlash.com

La pratique du Feng Shui (1)

La pratique du Feng Shui (1)

● Les rapports de régénération et de destruction entre les Éléments seraient sans intérêt pratique si les Éléments n'étaient que des entités absolues, théoriques, symboliques. Or il n'en est rien ! À chacun des Éléments correspond une série presque illimitée de choses et de situations qui sont censées se comporter ou agir comme cet Élément lui-même. C'est sur la base de ces correspondances (ou équivalences) que le praticien du Feng Shui sait comment parvenir à corriger une situation maléfique existante à caractère Bois ou Feu ou Terre, etc., ou créer une situation bénéfique qui devrait être de nature Terre ou Métal ou Eau, etc.

● Le maître d'armes dit à Monsieur Jourdain, le Bourgeois Gentilhomme : "Tout le secret des armes ne consiste qu'en deux choses, à donner et à ne point recevoir". Nous pourrions l'imiter pour dire : "Tout l'art du Feng Shui ne consiste qu'en deux choses, à prévenir le Chi de mauvaise qualité et à faire circuler le Chi de bonne qualité dans notre environnement".

● Pratiquer le Feng Shui, c'est construire et intégrer une habitation, un lieu de travail, un magasin, un atelier, une tombe, etc., en harmonie avec le Chi équilibré. Si l'on y arrive, alors la santé, la vie sentimentale, la chance, la fortune seront favorisées. Si l'on évolue dans un environnement où l'Énergie Cosmique est perturbée, alors on court le risque de maladies, de catastrophes, de peines de coeur, de faillite...

< Précédent Suivant >

Suggestion d'articles pour vous :

Taire ce qu'il ne faut pas dire et savoir supporter l'injustice, voilà des choses difficiles (Chilon de Sparte).
Aphrodite aime les sourires (Homère).
 
La femme la mieux louée est celle dont on ne parle pas (proverbe chinois).
Il y a un poisson dans l'étang, il y a dix pêcheurs sur la berge (proverbe vietnamien).