À propos de Nguyen Ngoc-Rao, fondateur et éditeur du site AsiaFlash.com

Études et analyses

Études et analyses

● Parmi les nombreuses études et analyses qui ont été effectuées, la datation au Carbone 14 a conclu à une date de réalisation autour de l'an 1300. Cependant des voix se sont élevées pour remettre en cause la fiabilité de la datation au carbone 14 et pas seulement au sujet du suaire de Turin.

● Il reste que, sans aller chercher des techniques sophistiquées qui seront toujours contestées de toute façon, une simple observation de l'image de ce suaire met en évidence des impossiblités à la logique comme la disposition tête-bêche des représentations faciale et dorsale, à savoir : une vue du visage et une vue de l'arrière de la tête séparées. Si le tissu a réellement enveloppé un corps, en passant par le dessus du crâne, cette configuration est impossible. En effet les deux images du visage et de l'arrière de la tête devraient être reliées par une zone continue du développement du crâne dans son ensemble.

● Par ailleurs la représentation de la chevelure, sorte de boudin en U inversé entourant le visage n'est pas représentative de celle d'un homme ayant souffert et transpiré avec les cheveux collés au visage, mais fait au contraire penser aux représentations schématiques des chevelures telles que l'on peut les observer sur certains bas-reliefs médiévaux. D'autre part on peut distinguer, sur la vue de dos, le rétrécissement au niveau du cou (la nuque) alors que l'on devrait s'attendre à l'apparence d'une chevelure abondante conformément à la vue de face. On peut aussi observer que le bras droit du personnage de même que ses doigts sont anormalement longs.

< Précédent Suivant >

Suggestion d'articles pour vous :

Le miel lui-même peut dégoûter (Pindare).
La vie est un sommeil, l'amour en est le rêve. Et vous aurez vécu si vous avez aimé (Alfred de Musset).
 
Une main posée sur les yeux suffit à recouvrir le Ciel (proverbe chinois).
Le singe n'a jamais autant l'air d'un animal que lorsqu'on l'affuble de vêtements d'homme (proverbe indien).