À propos de Nguyen Ngoc-Rao, fondateur et éditeur du site AsiaFlash.com

Histoire dans le Nouveau Testament

Histoire dans le Nouveau Testament

● Le terme Saint-Suaire désigne généralement la toile de lin dans lequel Joseph d'Arimathie enveloppa Jésus, et qui lui servit de linceul (sindon en grec). Les Evangiles s'accordent sur ces points. On donne ci-dessous les verbes employés selon les évangélistes (traduction oecuménique, puis Bible de Jérusalem). Matthieu, 27 57-60 : envelopper, rouler ; Marc, 15 42-46 : enrouler, envelopper ; Luc, 23 50-54 : envelopper, rouler ; Jean (19 38-42) : entourer, lier.

● Seul Jean utilise un vocabulaire légèrement différent, évoquant des linges (ou bandelettes selon les traductions). Il emploie les termes d'othonia, diminutif d'othone, qui désigne une fine toile de lin, et de soudorion, suaire (destiné à absorber la dernière sueur du visage). Il précise que Jésus fut enveloppé de bandelettes, selon la coutume funéraire juive.

● Il existait en effet plusieurs pratiques funéraires chez les Juifs du début de l'ère chrétienne. La coutume consistant à enrouler le corps de bandelettes contenant des aromates, était généralement issue d'Egypte. Les Juifs enveloppaient plutôt le corps longitudinalement.

● Quand Jésus ressuscita, il apparut à ses fidèles vêtu de ce Suaire.

< Précédent Suivant >

Suggestion d'articles pour vous :

N'achetez pas ce qui est utile, mais ce qui est nécessaire (Caton le Censeur).
Qui aime l'arbre, aime les branches (proverbe général).
 
Celui qui s'est brûlé en buvant une soupe trop chaude soufflera sur le ragoût froid (proverbe chinois).
Un chien reconnaissant vaut mieux qu'un homme ingrat (proverbe arabe).