À propos de Nguyen Ngoc-Rao, fondateur et éditeur du site AsiaFlash.com
Astrologie traditionnelle : horoscopes, fondamentaux, applications
Votre signe et la couleur des yeux

Le Cancer aux yeux verts

Le Cancer aux yeux verts

● Si quelqu'un préfère tout perdre que de compromettre sa réputation d'honnêteté, c'est bien le Cancer aux yeux verts. Il se cramponne à cette vertu avec une ténacité admirable. On ne pourrait lui faire offense plus grave que de l'accuser de malhonnêteté ; une telle accusation, en tout cas, n'est jamais justifiée. Nous ne pouvons que nous incliner devant sa rectitude à toute épreuve, une rectitude d'autant plus louable qu'elle ne s'affiche pas.

● Le Cancer aux yeux verts n'est ni trop timide ni trop malléable tout en conservant son naturel bon. On le voit rarement devenir agressif, mais il ne se laisse pas non plus bousculer. Il sait dire non quand c'est nécessaire et avec la fermeté voulue. Il existe pour lui des limites de concession et de gentillesse bien définies au-delà desquelles il s'interdit de reculer. N'est-ce pas là une attitude on ne peut plus raisonnable ?

● La discrétion compte aussi parmi les principales qualités du Cancer aux yeux verts. Sachant que "la nature nous a donné deux oreilles et seulement une langue afin de pouvoir écouter davantage et parler moins" (Zénon d'Élée), il s'exprime peu, même dans ses conversations avec ses amis intimes, et s'intéresse sincèrement à ce que les autres ont à dire. L'art de la conversation a donc peu de secrets pour lui. Cependant, lorsque l'occasion se présente ou que les circonstances l'exigent, il sait parler avec une certaine éloquence, avec courage et passion. Sa capacité de convaincre n'est pas négligeable. Dans la vie quotidienne, il évite soigneusement d'aborder les grands sujets et se contente de sujets parfaitement anodins tels que le temps qu'il fait, la circulation en ville, les restaurants, les stations de cure thermale, etc.

● D'une façon générale, le Cancer aux yeux verts est dépourvu de sens religieux et d'angoisse métaphysique. Pour lui, une bonne moralité est suffisante pour bien vivre. "Pourquoi s'embarrasser de religion avec ses dogmes plus ou moins stupides et ses rites plus ou moins creux ?" pense-t-il. Son athéisme n'a rien d'agressif ; ce n'est que l'expression de son indifférence à l'égard de toutes les religions qu'il juge inutiles. Il constate comme Pierre Bayle qu'"il n'est pas plus étrange qu'un athée vive vertueusement qu'il n'est étrange qu'un chrétien se porte à toutes sortes de crimes". Demandez-lui s'il croit en l'existence de Dieu et il vous répondra : "Je ne sais pas." Et si vous insistez, il vous dira qu'à son avis personne n'a jamais été capable de prouver l'existence de Dieu de façon vraiment convaincante. D'ailleurs, il ne voit pas comment le fait que Dieu existe ou qu'Il n'existe pas puisse changer quelque chose. Le fameux pari que propose Pascal ne l'intéresse guère. En somme, il a l'esprit en paix sans être croyant.

● Dans le même ordre d'idées, il est allergique aux spéculations philosophiques et garde une certaine méfiance à l'égard des sciences occultes.

● En famille, le Cancer aux yeux verts grogne assez souvent. Quant tout n'est pas en ordre, quand chacun ne fait pas son travail comme il faut, on peut s'attendre à le voir montrer de l'humeur. Mais il n'y a en général rien de grave, à moins qu'il ne soit vraiment excédé. Sa bonhomie suit son mécontentement d'un pas.

● On pourrait reprocher au Cancer aux yeux verts son manque d'ambition dans la vie. Il est en effet content de ce qu'il est, de ce qu'il fait et de ce que la nature lui donne. N'est-ce pas là une attitude sage ? Peu de gens connaissent ce simple secret du bonheur. Le Cancer aux yeux verts a pourtant intérêt à savoir que le bonheur n'est pas statique : on est heureux non parce qu'on a ou qu'on est quelque chose mais parce qu'on devient quelque chose. C'est dans cette perspective que l'ambition bien conduite est profitable. "L'ambition est un vice qui peut engendrer la vertu", disait Quintilien. Sans ambition sous une certaine forme, on risque de s'ennuyer et de dégénérer.

Suggestion d'articles pour vous :

Les amoureux sont comme les somnambules; ils ne voient pas seulement avec les yeux, mais avec le corps tout entier (Jules Barbey d'Aurevilly).
Il y a autant de douleurs dans l'amour que de coquillages sur la rive (Ovide).
 
Savoir faire est facile, le difficile est de faire (proverbe chinois).
Vilaine féconde vaut mieux que belle stérile (proverbe arabe).