À propos de Nguyen Ngoc-Rao, fondateur et éditeur du site AsiaFlash.com
Astrologie traditionnelle : horoscopes, fondamentaux, applications
Votre signe et la couleur des yeux

Le Bélier aux yeux verts

Le Bélier aux yeux verts

● Le besoin d'affection chez le Bélier aux yeux verts est grand mais devient rarement une obsession. Le Bélier aux yeux verts fait consciencieusement tout ce qu'il peut pour mériter le coeur des autres. Il a l'assurance que les gens lui répondront positivement. Si parfois ses ouvertures ne sont pas récompensées, il a assez de bon sens et de résignation pour simplement hausser les épaules et dire : "C'est la vie!" Il n'en fait pas un drame et ne se laisse pas abattre pour autant, comprenant que l'amour et l'affection ne sont pas des choses qu'on peut commander et encore moins exiger.

● Le Bélier aux yeux verts peut connaître le succès en essayant d'écrire des chroniques, car il a un sens aigu de l'observation et de l'humour. Au contraire, son imagination et sa sensibilité sont en général assez médiocres, ce qui pourrait l'empêcher de devenir un grand romancier ou un grand poète.

● Le Bélier aux yeux verts ne veut se priver de rien et recherche activement tout ce qui flatte sa sensualité. C'est surtout la bonne chère qui l'attire. On ne pourrait rien lui reprocher tant qu'il reste dans les limites raisonnables de l'épicurisme véritable, sachant que la tendance au plaisir est inhérente à notre nature. Confucius lui-même affirmait: "Si tu sais aimer les bonnes choses de la vie, tu sauras aimer la Vertu." Mais lorsque la recherche du plaisir devient une obsession comme c'était le cas des "pourceaux d'Épicure", elle se révèle vite dégradante et écoeurante. "La satiété engendre le dégoût", disait Montaigne. Et Hippolyte Taine était du même avis : "Qui goûte de tout se dégoûte de tout." La modération sera donc à conseiller au Bélier aux yeux verts. En revanche, il devra répudier comme aberration déplorable la vertu de mortification telle qu'elle était préconisée et pratiquée par l'Église catholique médiévale.

● Le Bélier aux yeux verts est un très bon amant. Il ne souffre pratiquement pas d'inhibitions ou de tabous. Quand il fait l'amour, il se donne tout entier et porte sa partenaire au septième ciel. Mais, dans le domaine de l'amour comme dans celui de la gastronomie, il devra se garder des excès.

● Le sens de l'observation chez le Bélier aux yeux verts est singulièrement pénétrant, à telle enseigne que ce dernier paraît avoir le don de la divination. Il perçoit les dangers là où personne d'autre ne les soupçonne ; il entrevoit les possibilités avec une précision digne des médiums professionnels. On serait bien avisé de prendre ses pronostics au sérieux. Lui-même cependant ne se fie pas à son propre jugement et se réfère constamment à celui des autres.

● Le Bélier aux yeux verts se ferait volontiers disciple de Pyrrhon et de Montaigne, mais son scepticisme n'a rien de philosophique et ne résulte que de sa peur de l'échec. En affaires, cependant, il est aussi sûr de lui-même que l'était le duc de Wellington à la veille de la bataille de Waterloo.

Suggestion d'articles pour vous :

L'ennui est l'expression suprême de l'indifférence (Ricardo Leon).
Le désir de plaire naît chez les femmes avant le besoin d'aimer (Ninon de Lenclos).
 
Remercie le Ciel à l'automne pour la bonne moisson du printemps (proverbe chinois).
À vouloir gagner des éloges, on perd son souffle (proverbe vietnamien).