À propos de Nguyen Ngoc-Rao, fondateur et éditeur du site AsiaFlash.com
Affinités sexuelles entre signes chinois

Affinités sexuelles entre signes chinois
Femme Singe / Homme Buffle

Femme Singe Affiniteés Homme Buffle

Couple homme-femme (10)

● La femme Singe - La femme Singe n'est pas prédisposée à la frigidité, loin de là. Mais elle tient souvent à garder la tête froide même au coeur des ébats les plus échevelés, comme si elle voulait observer et analyser ses moindres sensations et rester maîtresse de la situation. C'est dire qu'elle est plus cérébrale qu'instinctive, plus intellectuelle que sensuelle. Elle n'a guère le sens des conventions. Dans le domaine sexuel plus qu'ailleurs, elle se prête volontiers à toutes sortes d'expériences, même à celles qui sont généralement considérées comme de pures perversions. On la dit provocatrice, mais en réalité elle aime être originale et profiter de l'imprévu, de l'inconnu.

● La femme Singe a un tempérament sexuel peu exigeant. Ses besoins sont relativement limités, et elle peut même s'accommoder d'une certaine abstinence. Mais, en revanche, quand son désir est éveillé, elle devient tout à coup très impatiente et accepte très mal qu'on lui résiste. De plus, elle est sujette à des emballements soudains, et alors toutes les digues peuvent être rompues !

● L'homme Buffle - L'homme Buffle est essentiellement un être de chair : il est sensuel jusqu'au bout des ongles, tant au sens figuré qu'au sens propre. Pour lui, le plaisir sexuel est quelque chose de parfaitement naturel. À moins d'avoir été conditionné par une éducation particulièrement perverse, il ne souffre ni d'inhibitions ni de tabous. Dans la sexualité, tout lui semble bon à prendre, et il entend ne pas en perdre une seule miette. Il méprise les "saboteurs" qui ne se donnent pas de mal pour offrir à une femme tout le plaisir qu'elle attend. Il joue d'elle comme d'une harpe - avec ferveur, efficacité, gratitude -, convaincu que plus il donne du plaisir, plus il en a.

● Mais l'homme Buffle peut paraître trop pudique à certaines de ses partenaires. En effet, il redoute les aveux et est avare de compliments. Les fioritures romantiques ne sont pas son fort. Dans ses rencontres sexuelles, il préfère aller droit à l'essentiel, comme s'il avait peur de le rater. Et pourtant, il ne se hâte jamais : il prend son temps pour faire tressaillir toutes les fibres de son corps, les unes après les autres. De tous les hommes, c'est lui le plus fervent adepte de l'amour au ralenti et qui adore jouer les prolongations.

Suggestion d'articles pour vous :

Le silence est plus profitable que l'abondance des paroles ( Sagesse de Ptahotep).
Les amoureux sont comme les somnambules ; ils ne voient pas seulement avec les yeux, mais avec le corps tout entier (Jules Barbey d'Aurevilly).
 
On ne s'égare jamais si loin que lorsque l'on croit connaître la route (proverbe chinois).
Pauvreté n'est pas honte, mais d'en avoir honte est pauvreté (proverbe anglais).