À propos de Nguyen Ngoc-Rao, fondateur et éditeur du site AsiaFlash.com
Votre signe chinois et la couleur des yeux

Serpent : Votre signe chinois et la couleur des yeux

Le Serpent aux yeux marron

● Si le Serpent aux yeux marron a tendance à juger les autres, c'est d'abord parce qu'il se juge lui-même impitoyablement. Il ne se pardonne jamais la moindre faute, la moindre erreur qu'il a commises, et s'accorde rarement le bénéfice des circonstances atténuantes. Il est en quelque sorte son propre justicier, son propre bourreau sur le chapitre du bien, de la droiture et de la sagesse. Loin de lui cette idée : "Qui vit sans folie n'est pas si sage qu'il croit" (La Rochefoucauld). Il résulte de son attitude intransigeante une tension permanente qui empêche ou complique son adaptation sociale. On le dit volontiers revêche ou même antisocial. Pourtant c'est un être foncièrement charmant qui sait rire dans les rares moments où il est en paix avec sa conscience. Son tort n'est évidemment pas de poursuivre la sagesse mais de vouloir à tout prix atteindre la perfection. Ce conseil de Molière lui sera bien utile :
  La parfaite raison fuit tout extrémité,
  Et veut que l'on soit sage avec sobriété.

● Le Serpent aux yeux marron, dans sa quête obstinée de la perfection, oublie souvent le côté gai de l'existence. Il accomplit chaque acte de sa vie plutôt en martyr ou en forçat. Il a pourtant intérêt à profiter des douceurs qui se présentent et à s'amuser de temps en temps. C'est seulement en agissant ainsi qu'il pourra préserver ses capacités physiques et morales. Comme disait Démocrite, "une vie sans fête est une longue route sans hôtellerie".

● Il n'y a pas lieu de croire que le Serpent aux yeux marron est une personne peu humaine. En réalité, il possède de très belles qualités, ce qui d'ailleurs le sauve de la ruine. Citons d'abord sa sincérité. Incapable de dire un mensonge, il est transparent à tous, à tel point qu'il parait suivre strictement ce précepte de Marc-Aurèle : "Avant que tu ne parles, on doit pouvoir lire sur ton visage ce que tu vas dire." On peut donc absolument avoir confiance en lui. Et puis c'est un grand amoureux de l'équité et de la justice. Sa devise de vie est celle de Samuel Johnson : "Mieux vaut souffrir le mal que le faire." Il ne fait jamais de mal même à une mouche, sauf lorsqu'il est infidèle en amour - mais il est inconscient du mal qu'il fait à son partenaire. Il a aussi un coeur tendre - ou faible, si l'on veut - et refuse rarement une faveur qu'on lui demande. On le trouve presque toujours engagé dans quelque travail bénévole.

● Doué d'une sensibilité exacerbée, le Serpent aux yeux marron est philosophe - au sens péjoratif du terme. Il passe volontiers une grande partie de son temps à se livrer à des élucubrations ténébreuses plutôt qu'à réaliser quelque chose de concret. Tout ce qui relève de la spéculation le passionne. Mais ce n'est pas un chercheur calme et intrépide ; c'est plutôt un anxieux, un angoissé, qui veut percer les secrets de l'Au-delà sans jamais y parvenir. Il cadre exactement avec cette observation de Pascal : "La maladie principale de l'homme est la curiosité inquiète des choses qu'il ne peut savoir ; et il ne lui est pas si mauvais d'être dans l'erreur, que dans cette curiosité inutile."

● Il ne serait pas difficile de donner un bon conseil au Serpent aux yeux marron. Ce conseil, le voici : plus d'humanité. Il sera heureux le jour où il saura descendre de son piédestal, s'intéresser à des choses plus terre à terre, et apprécier la valeur de certaines faiblesses humaines. Il aura intérêt à se rappeler constamment que nous sommes des êtres humains et non des anges, et que nous sommes nés pour jouir de cette vie et non la subir ou nous préparer à une autre vie hypothétique. "L'homme est né pour vivre et non pour se préparer à vivre" (Boris Pasternak).

Suggestion d'articles pour vous :

Jamais n'améliore son état celui qui change de lieu sans changer de vie et de mœurs (Francisco de Quevedo).
Deux choses ne se peuvent cacher : l'ivresse et l'amour (Antiphane).
 
Le véritable héros sait éviter les coups (proverbe chinois).
L'aigle ne pourchasse pas les mouches (proverbe indien).